La référence des professionnels
des communications et du design

The Economist s'affiche Pro-Logo

Le magazine The Economist consacre son dossier principal à dénoncer "les erreurs qui fourmillent dans le livre No Logo, la tyrannie des marques, de la Canadienne Naomi Klein". Selon lui, les marques ne contrôlent pas les consommateurs; ce sont au contraire les consommateurs qui ont plein pouvoir sur les marques. Il intitule d'ailleurs son dossier "Pro-Logo, why brands are good for you" (Pro-Logo, pourquoi les marques sont bonnes pour vous).

Le best-seller "No Logo" sert de fer de lance aux opposants au capitalisme. En effet, Naomi Klein estime dans son livre qu'aujourd'hui, le village est "planétaire" et que la société de consommation est dominée par les marques. Elle affirme aussi que, dans leur course aux profits, les grandes marques passent outre les droits de l'homme: l'esclavage moderne existe dans les zones franches industrielles et dans certains États du tiers-monde, véritables paradis fiscaux pour certaines multinationales comme Nike, Adidas, Coca-Cola, Pepsi et McDonald's.

Naomi Klein est née à Montréal en 1970. Elle vit actuellement à Toronto, où elle est chroniqueuse pour le quotidien The Globe and Mail.

comments powered by Disqus