La référence des professionnels
des communications et du design

Le sport au petit écran

Écoute des réseaux consacrés au sport

Jean-François Bourdeau, directeur, recherche média, de Touché!PHD, propose une analyse des réseaux francophones de télé consacrés au sport.

« 2010 a été une année exceptionnelle pour la télévision, les heures d'écoute étant à la hausse. Ce fut également une année riche en événements sportifs d'envergure : Jeux olympiques de Vancouver, Canadien de Montréal en séries éliminatoires, Coupe du monde de soccer, en voilà les principaux exemples. Il apparaît évident qu'une partie des succès de la télé soit directement tributaire du sport. RDS contrôle d'ailleurs le palmarès télé dès que le Canadien est présent en séries d'après-saison.

2011 s'avère aussi une année sportive et télévisuelle exceptionnelle. De deux réseaux francophones consacrés au sport, nous sommes passés à quatre. À RDS et RIS (ou RDS Info), s'ajoutent RDS2 et TVA Sports, lancés cet automne. Tout un revirement considérant qu'il y a moins de 10 ans, TVA et Radio-Canada faisaient disparaître des ondes leurs bulletins sportifs.

Il ne fait aucun doute que TVA Sports a vu le jour principalement pour diffuser les parties des Nordiques, que Quebecor et le maire de Québec, Régis Labeaume, tentent de ressusciter. Bien que pour l'instant, la principale propriété de la station soit les matchs des Sénateurs d'Ottawa, TVA Sports peut s'avérer une menace sérieuse à RDS et à RDS2 lorsque ces dernières devront renouveler leurs propriétés les plus populaires. Nous pourrions être témoins d'une guerre de titans entre Bell et Quebecor lorsque les droits sur le Canadien, la F1 et les Alouettes, par exemple, seront de nouveaux disponibles.

En attendant, les amateurs de sport sortent gagnants de cette offre sportive grandissante. D'autant plus que Bell et Quebecor viennent tout juste de s'entendre quant à la diffusion des chaînes concurrentes sur leurs plateformes. Dans les heures de grande écoute, les chaînes sportives cumulent maintenant près de 8% de l'écoute télé. À titre indicatif, voici les performances des chaînes sportives depuis le début de la saison (voir le tableau). »

comments powered by Disqus