La référence des professionnels
des communications et du design

La grande guignolée des médias : donneuse de fierté

Cliquez ici pour voir la vidéo
Cliquez ici pour écouter le message audio
Cliquez pour visionner le conte
Cliquez ici pour voir la photo agrandie

La grande guignolée des médias lance sa nouvelle campagne annuelle, signée Tam-Tam\TBWA pour la première fois.

Le 1er décembre prochain, pour une 11e année consécutive, l'organisation récoltera des dons en argent et des denrées non périssables pour aider les plus démunis. Cette année, l'agence désire conscientiser les gens, puis les inciter à donner généreusement en adoptant un ton engageant et rassembleur. « Nous voulons les toucher par la magie d'un conte qu'on a nous-mêmes créé. On y raconte l'histoire d'un village où tous les habitants rapatrient leur fierté et s'unissent pour combattre le visage de la faim. Par cette approche, nous souhaitons créer un élan collectif, explique Hugues Choquette, vice-président, création. De là est née la notion de "Récolteux de fierté" et de "Donneux de fierté" pour La grande guignolée des médias. »

Raconté par Stéphane Archambault, chanteur du groupe Mes Aïeux, le conte peut être visionné sur le site de l'organisme. Parmi les "récolteux", également porte-parole, on retrouve Thierry Daraize, India Desjardins, Mariouche Gagné, Cathy Gauthier, Marc Hervieux, Philippe Laprise, Alex Perron, Marianne St-Gelais et Vincent Vallières.

Il est aussi possible de déposer les dons (en denrées non périssables seulement) dans les succursales de collaborateurs : les 300 pharmacies du Groupe Jean Coutu, les 160 succursales de la Banque Laurentienne et les 228 magasins Loblaws, Maxi, Maxi & Cie et Provigo.

Les dernières campagnes de La grande guignolée des médias étaient signées par Alfred.

Annonceur : La grande guignolée des médias
Agence : Tam-Tam\TBWA
Maison de production : Cinélande
Son : Studio La Majeure
Montage : Boogie Studio
Musique : L'Oreille
Comédiens : Stéphane Archambault, Kim Handysides, François Papineau, Vincent Vallières

comments powered by Disqus