La référence des professionnels
des communications et du design

Assassin's Creed : une réussite pure laine

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Ubisoft lançait hier Assassin's Creed: Revelations, quatrième opus de cette série de jeu vidéo vendue à plus de 30 millions d'exemplaires. Entrevue sur ce jeu devenu une véritable marque, avec Cédric Orvoine, directeur des communications d'Ubisoft, et Sébastien Puel, producteur exécutif de la marque Assassin's Creed.

Comment a commencé la marque Assassin's Creed?
SP : Comme la plupart des créations, le point de départ est assez éloigné du produit que nous connaissons maintenant. En fait, nous travaillions sur le jeu Prince of Persia, à l'approche des nouvelles générations de consoles. Constatant toute les possibilités qui se dessinaient avec les nouvelles technologies, nous avons préféré bâtir quelque chose de complètement nouveau.

Aviez-vous l'intention dès le départ d'en faire une marque de cette ampleur?
SP : Évidemment, l'on ne pouvait pas le savoir au départ. Cela dit, ce qu'il y a de plus émouvant avec ce projet, c'est que nous savions sciemment, dès le premier jour, que nous allions créer un univers complet, avec une mythologie propre et une histoire qui excédait ce qui est présenté dans les jeux.  

Cela explique-t-il les nombreux produits dérivés?
SP : Nous n'aimons pas réfléchir en matière de produits dérivés. Plutôt, nous tentons de trouver des extensions appropriées à notre univers. Si une histoire nous intéresse, nous allons chaque fois chercher le meilleur média ou support pour la développer, que ce soit par une application Facebook, un roman ou un court-métrage. Au final, il s'agit de faire vivre notre récit de la meilleure façon possible.

Même en pub?
CO : En fait, notre nouvelle campagne, intitulée Pure laine, est, en quelque sorte, indissociable de la marque Assassin's Creed. La démarche était de prendre un de nos personnages, dans ce cas-ci Ezio, puis de le positionner dans un lieu iconique à Montréal. Notre objectif étant d'ancrer nos réalisations dans le quotidien des gens afin de mettre en valeur le savoir-faire de l'équipe et, aussi, d'intéresser des personnes à venir travailler pour ces grandes marques, ici à Montréal.

Est-ce un projet réalisé à l'interne?
CO : En fait, la richesse de cette campagne est qu'elle a été élaborée à la fois par l'équipe des communications, l'agence Département et les équipes de création des marques respectives, dont celle d'Assassin's Creed. Bref, il s'agit vraiment d'un travail d'équipe à trois pôles.

S'agit-il d'une initiative spontanée?
CO : Nous avons déployé la campagne en affichage, qui est également soutenue par un nouveau site web, mais il ne s'agit que d'un début. L'idée est de faire évoluer la campagne en fonction des titres qui sortiront, mais aussi de notre 15e anniversaire, l'an prochain. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un outil de mesure scientifique, nous observons à l'interne que les employés ont manifesté beaucoup d'enthousiasme envers cette campagne et semblent en retirer un véritable sentiment de fierté, ce qui est très positif.

SP : Pour l'équipe de conception ça veut dire beaucoup. Des talents d'ici, formés dans des écoles d'ici, ont créé une marque de jeu vidéo historique, l'une des plus importantes de sa génération. Parfois, nous nous demandons si les gens arrivent à saisir l'impact international de la marque Assassin's Creed.

comments powered by Disqus