La référence des professionnels
des communications et du design

Les initiatives web du Guardian

La plateforme publicitaire "n0tice"

The Guardian expérimente sur le web en lançant deux projets. 

« TagBot », un service axé sur Twitter, est un robot qui répond à vos questions. On lui envoie un sujet au choix et il tente d'y répondre en recherchant les plus récentes nouvelles compatibles. Les résultats peuvent aussi bien être des articles que des vidéos, des photos ou des liens audio. Le tout en est encore en période d'essai, et certaines questions peuvent ainsi rester sans réponse. The Guardian invite les internautes à tenter l'expérience en twittant @GuardianTagBot, puis à exprimer leurs commentaires. L'idée a été conçue en collaboration avec l'agence médias Smesh dans le but de démontrer le potentiel de la plateforme web du Guardian pour les éventuels partenaires commerciaux.

Le journal a aussi conçu un service publicitaire local nommé « n0tice ». Il s'agit d'une plateforme internet qui permet aux entreprises de choisir l'étendue de population qui pourra voir leurs messages en sélectionnant où, géographiquement, ils seront visibles par les internautes. L'emplacement d'une petite pub est gratuit, mais le coût pour les utilisateurs qui choisissent des lieux précis dépend de la distance que leur annonce va franchir. On peut s'inscrire et créer son propre babillard, le personnaliser et y poser ce qu'on veut. Pour l'instant, le site ne fonctionne qu'avec des invitations, mais on peut y laisser son courriel pour être parmi les premiers informés lorsqu'il deviendra public.

comments powered by Disqus