La référence des professionnels
des communications et du design

E-180 : "Ne jamais sous-estimer la valeur d'une rencontre"

Christine Renaud, présidente et fondatrice d'E-180

L'entreprise québécoise E-180 prend le pari que chacun a le potentiel de transformer la vie d'une autre personne, puis mise sur une plateforme en ligne de jumelage pour encourager l'éducation par les pairs. À l'occasion du déploiement la version beta du site, Infopresse s'est entretenu avec Christine Renaud, diplômée à la maîtrise en éducation de l'université d'Harvard, à l'origine du projet. 

Quelle était l'idée derrière E-180? 
Quand j'étudiais à la maîtrise, ce qui me passionnait était l'éducation informelle ainsi que les façons de repenser l'école pour qu'elle soit plus appropriée aux besoins des enfants. Je crois avoir moi-même tiré une bonne partie de mes connaissances de mes différentes rencontres, et lors d'un concours d'applications Facebook, j'ai été amenée à réfléchir à l'intégration de l'éducation par les pairs d'une perspective web. J'ai finalement abandonné le concours en raison des règles plutôt nébuleuses sur l'exclusivité. Mais, de fil en aiguille, l'idée a germé pour aboutir avec E-180.

En quoi consiste le projet?
Nous voulons aider les gens à se réapproprier leur éducation. On peut tous en apprendre beaucoup en passant un peu de temps avec quelqu'un qui partage ses connaissances, et la plupart d'entre nous le faisons. Avec E-180, nous avons voulu fédérer un réseau de gens prêts à se livrer à l'exercice, pour partager leur savoir ou en apprendre sur un sujet spécifique. Il s'agit donc d'une plateforme de jumelage qui comporte les mêmes fonctionnalités qu'un réseau social, mais combiné à un site de rencontre. On peut se créer un profil, y indiquer les offres et les demandes de connaissance, s'inscrire dans des communautés de gens aux intérêts similaires et ainsi élargir son propre réseau en planifiant des rencontres. Nous lançons le tout en français, mais, ultimement, nous souhaitons qu'E-180 devienne une façon de voyager autrement.

Quel est le public cible?
L'initiative est grand public, mais comme nous lançons le site en français, nous visons d'abord les entrepreneurs et les travailleurs autonomes des domaines sociaux et créatifs de la francophonie à Montréal. Nous prévoyons déployer la plateforme en anglais en mars 2012.

La version beta de la plateforme E-180 entre en activité aujourd'hui et est d'abord limitée aux quelque 3000 membres préinscrits. 

Pour accéder au site, cliquez ici.

comments powered by Disqus