La référence des professionnels
des communications et du design

Les salons de bronzage démasqués

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Morrow signe la campagne La face cachée des salons de bronzage pour la Société canadienne du cancer.

Visant à sensibiliser les jeunes aux méfaits liés à l'utilisation de ces établissements, les messages utilisent le visage d'une ancienne utilisatrice des lits de bronzage, Geneviève Phénix, 31 ans, qui a survécu à deux mélanomes. L'exécution montre, d'un côté, son visage au naturel, de l'autre, sa « face cachée », soit celle qui dévoile les dommages causés par les rayons UV et invisibles à l'oeil nu.

« Selon les jeunes, les bienfaits perçus du bronzage sont immédiats, et le cancer très loin de leur réalité. Nous avons donc imaginé une offensive misant sur les préoccupations et intérêts immédiats de la cible, souligne Carla Marques, vice-présidente, stratégie, de Morrow. Nous sommes ravis de la couverture médiatique ayant entouré l'offensive. Nous avons su créer une nouvelle, non seulement une campagne. »

À l'opération, s'est ajoutée, le 23 septembre dernier, la journée « Dévoile la face cachée des salons de bronzage », à l'Uqam. L'organisme avait organisé cet événement, en collaboration avec MusiquePlus, pour permettre à des centaines de jeunes de prendre eux aussi leur photographie UV. Ils étaient ensuite invités à la partager sur Facebook/sccfacecachee. Cette page, réalisée par Uranium interactive, aide les internautes à obtenir des réponses à leurs questions, en plus de pouvoir y écouter un témoignage livré par Geneviève Phénix, puis consulter la galerie de photos UV prises lors de cette journée.

Annonceur : Société canadienne du cancer
Agence : Morrow

comments powered by Disqus