La référence des professionnels
des communications et du design

Xuan Pham : talent autodidacte

Infopresse propose des portraits de jeunes professionnels de l'industrie à surveiller : cette semaine, focus sur Xuan Pham, 28 ans, directeur artistique interactif de Publicis Montréal

De nature autodidacte, c'est en grande partie par lui-même que Xuan Pham s'est armé de connaissances en interactivité. Réel touche-à-tout, il s'est d'abord spécialisé comme designer Flash à sa sortie de l'école en France, pour ensuite vite se familiariser avec d'autres volets connexes, comme la photo, l'imprimé, la télévision, la vidéo et le web. Après un passage au sein d'Universal en tant que designer web, il a joint le service numérique de la division française de l'agence web Isobar, où il a rapidement collaboré avec des annonceurs tels que Heineken, Dior, Virgin et Sony.

Après trois années, il s'est fait approcher, avec trois comparses, par l'agence traditionnelle Grey à Paris, afin de lancer le service web The Kitchen (laboratoire créatif où ils « cuisinaient » des expériences). C'est d'ailleurs lors de ces années qu'il a raflé de nombreux prix, dont un Lion de bronze au Festival de Cannes et un prix de bronze au New York Festival pour les cinémas français MK2, ainsi qu'un prix Merit au One Show de New York pour Well Collant. Après six années enrichissantes en Europe, il a décidé de faire le saut en sol montréalais, désireux de découvrir la ville et de vivre de nouvelles expériences professionnelles.

Chez Publicis Montréal depuis deux ans, il oeuvre auprès de plusieurs clients, dont Coca-Cola, annonceur de retour au Québec après presque 10 ans d'absence. Sans prétention, Xuan Pham affirme ne pas avoir de fierté particulière parmi toutes ses réalisations. « Tous les projets m'ont apporté quelque chose de différent. » Cet adepte d'art contemporain, de musique (Il est guitariste depuis 20 ans!), de bandes dessinées et de jeux vidéo se dit actuellement comblé. « J'aime mon métier et je ne me verrais pas faire autre chose pour l'instant. Être directeur artistique dans l'industrie, c'est progresser au même rythme que la technologie. Cela demande beaucoup d'énergie et c'est ça qui me plaît! »

En plus de ce portrait, retrouvez dans la plus récente édition du magazine Infopresse, présentement en kiosque, un dossier sur les entreprises créatives, un regard sur les tendances qui feront 2012 en design, notamment avec le studio Design Army, ainsi que le jeu du « Une minute avec » avec Alexandre De Lamberterie, fondateur et designer graphique de Double-écho.

comments powered by Disqus