La référence des professionnels
des communications et du design

La mue sociale de la télévision à l'heure du souper

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Laurent Maisonnave, fondateur de Seevibes, un outil de mesure et d'analyse de l'auditoire des émissions de télévision sur les médias sociaux, jette un regard cette semaine sur l'évolution d'Un souper presque parfait (USPP) sur ces derniers. 

« Au dernier RDV Média, il n'y avait pas une conversation qui faisait l'impasse sur les émissions qui embrassent Twitter et Facebook. Radio-Canada a inauguré sa semaine de twivage, Artv a créé son échangeur télé et Vox a fait un lancement ouvert sur les médias sociaux.

L'un des retours les plus attendus sur les réseaux sociaux est Un souper presque parfait à V. Après cinq ans de succès en Angleterre - avec son million d'adeptes sur Facebook - et une vingtaine de déclinaisons à l'étranger, sa première saison est apparue timidement en septembre 2010. La deuxième a connu un remarquable succès grâce à une communauté très active en ligne et qui a contribué à multiplier par trois les cotes d'écoute.

L'ancien mouton noir de la télévision a réussi à faire muer le souper des Québécois en orgie conversationnelle. Les premiers résultats calculés par Seevibes - mesure d'auditoire social de la télé - démontrent que le public en redemande. De mars à septembre 2011, la communauté Un souper presque parfait sur Facebook est passée de 11 000 à 29 000 personnes. Chaque soir, des centaines de personnes se retrouvent pour commenter en direct les prestations culinaires et vestimentaires des candidats.

La contre-programmation de V - autant à la télévision que sur les médias sociaux - donne à la chaîne une portée sociale qui bénéficie à son image et la fait connaître auprès d'un public plus large. Le défi pour V est de maintenir le rythme et de renouveler le succès sur d'autres contenus à potentiel de sa programmation.

Poussé par son public, le paysage audiovisuel québécois est en transformation. Nous pouvons compter sur la douzaine de curateurs de la télévision sociale pour répondre aux attentes grandissantes d'interaction des téléspectateurs. Les prochains mois devraient nous procurer de belles surprises."

comments powered by Disqus