La référence des professionnels
des communications et du design

AdWeek : un deuxième jour sous le signe de la collaboration

Cliquez ici pour voir toutes les photos

New York - L'ouverture pour la collaboration, la vision et l'innovation ont été au coeur de la deuxième journée de l'événement Ad Week.

Dans une première conférence donnée en matinée et intitulée Find Out Why CO Can Generate New Business Opportunities, Alfons Cornella, président d'Infonomia, a démontré, notamment avec des exemples comme Coca-Cola, pourquoi la collaboration est nécessaire afin de répondre aux problèmes d'affaires de plus en plus complexes. Pour trouver de nouvelles idées maintenant, et dans l'avenir, il faut davantage utiliser des techniques comme le Co-Branding, le Co-Service ou encore la Co-Values, qui font appel au partage des valeurs des entreprises. L'expert a même évoqué le partage entre compétiteurs. Mais pour arriver à une collaboration parfaite, nous avons encore besoin d'outils, de techniques et, bien sûr, de confiance. Toujours lors de cette conférence, Marie-Josée Lamy, directrice principale à la commercialisation du Cirque du Soleil, a exposé deux cas de collaboration du Cirque : le projet Jukari avec Reebok et la gamme de vêtements Desigual inspired by the Cirque du Soleil. Dans les deux cas, elle y a mentionné l'importance de bien choisir ses collaborateurs, ainsi que des échanges de valeurs et d'expertises pour que tous se rendent encore plus loin dans leur voyage.

Une autre conférence très populaire a été Culture - The New Creative Brief, lors de laquelle Gustavo de Mello, directeur de la stratégie de DDB Chicago, Luis Miguel Messianu, président de l'agence Alma, Joan Dufresne, associée et directrice de la planification d'Ogilvy, Kim Bealle, directrice des communications consommateurs du Groupe Kraft, et Antoinette Zel, présidente de l'agence La Comunidad, ont discuté de marketing multiculturel. Chacun y a présenté des idées « multiculturelles » ayant pris les devants dans des stratégies de communications pour des marques comme Kool-Aid, State Farm, Converse et Corona. Malgré leurs différences d'idées, tous étaient en accord sur les changements de paradigme que l'industrie doit adopter pour communiquer avec un marché de plus en plus multiethnique. Que se soit du côté agence, en engageant différentes cultures, ou du côté annonceur, en adaptant un même message à différents auditoires.

En fin d'après-midi, Saatchi & Saatchi New York a réuni le comédien Reggie Watts, Jason Feifer, éditeur de Fast Company, l'inventeur Todd Green, Jess Greenwood, directeur de Contagious, et Matt Van Hoven, directeur des communications de Skinny, à New York. En sept minutes, chaque expert a présenté les prochaines idées créatives de 2012.

comments powered by Disqus