La référence des professionnels
des communications et du design

Pourquoi les SuperClubs Vidéotron sont là pour rester

Cliquez ici pour voir la vidéo

Infopresse s'entretient à propos de la marque Le SuperClub Vidéotron avec son président Donald Lizotte.

En 2011, avec l'offre télévisuelle numérique actuelle, comment se positionne la marque Le SuperClub Vidéotron?
Sa mission est la commercialisation des produits de divertissement et de télécommunications. Pour atteindre ce but, et assurer une croissance, la marque diversifie son offre de produits. La nouvelle allure des magasins en témoigne. En 2010, un projet d'envergure visant la refonte de l'image a été amorcé pour migrer vers la marque Vidéotron le superclub, qui laisse plus de place aux produits et aux services de télécommunications.

Comment la marque se distingue-t-elle de la concurrence?
L'expérience client est au coeur de nos préoccupations. Nos experts en magasins conseillent les clients vers un produit qui leur convient, autant un film qu'un jeu ou un téléphone mobile. Plusieurs programmes ont aussi été mis en place. La Satisfaction 100% garantie, le Cinéma à Volonté pour 9,99$, les films prévisionnés garantis à vie sont quelques offres qui nous sont propres. Ces initiatives et la qualité de notre service font en sorte que nous pouvons difficilement être copiés. Le résultat est éloquent! De 2006 à 2010, Le SuperClub Vidéotron a connu ses meilleures années, alors que l'industrie canadienne subissait, elle, une décroissance significative de ses revenus de location pour la même période.

Quels étaient les objectifs de la campagne estivale signée Sid Lee? S'agissait-il de répondre à la concurrence qui se moque des clubs vidéo et questionne leur pertinence?
La plateforme "Pourquoi les superclubs sont là pour rester" cherche à faire valoir les avantages de la bannière. Elle met en lumière, de façon comparative, nos programmes ainsi que le rôle conseil en magasins. La pub produite par un concurrent qui se moque des clubs vidéo est plutôt elle-même une réaction à la menace perçue par le déploiement des boutiques qui commercialisent les produits de Vidéotron. L'important réseau que représente Le SuperClub est établi dans tout le Québec depuis plus de 20 ans et compte près de 200 points de service. Ils jouissent de la confiance des gens entre autres grâce à leur proximité dans les quartiers et leur présence dans la communauté. Cela peut, aux yeux de ce concurrent, représenter un désavantage concurrentiel important. C'est sans doute pour cette raison qu'ils ont ciblé le réseau de vente au détail de Vidéotron pour leur pub de dénigrement des clubs vidéo.

Quelle était l'idée et quel était le message derrière cette nouvelle plateforme mettant en scène un énigmatique personnage? Ce dernier est-il appelé à devenir le porte-parole de la marque?
L'objectif était de faire passer le message par une personne crédible munie d'une force tranquille, tout en humour. À ce stade, l'équipe de marketing compte évaluer la nouvelle plateforme et, selon les résultats, déterminer une stratégie pour l'avenir.

Daniel Lizotte est également vice-président, opérations secteur de détail, de Quebecor Média et président, secteur de détail, du Groupe Archambault.

comments powered by Disqus