La référence des professionnels
des communications et du design

Sylvain Carle à la tête du concours Boomerang 2011

Sylvain Carle, cofondateur de Needium Photo: Eva Blue

Le cofondateur de Needium préside le jury de la 17e édition du concours Boomerang, qui récompense les meilleures publicités interactives et les sites web québécois. Infopresse a recueilli ses premières impressions sur le sujet.

Comment percevez-vous votre nomination comme président du jury?
"Quand j'ai été approché, je n'étais pas convaincu de la décision à prendre. J'étais intéressé, car les prix Boomerang représentent quelque chose d'important dans notre industrie, mais je me questionnais à savoir s'ils reflétaient bien la réalité d'aujourd'hui. Cela dit, l'on a écouté mes préoccupations, et l'on m'a même encouragé à faire des suggestions. C'était essentiel de voir qu'aujourd'hui, internet suit de nouvelles règles et qu'il ne s'agit pas d'une simple question de clicks et de CPM."

Quelle direction souhaitez-vous donner au jury?
"L'apport des médias sociaux et la notion de conversation sont devenus très importants dans les stratégies. Il y a aussi une expertise du côté des outils qu'il ne faut pas négliger, de même que la production concrète de résultats. Nous avons d'ailleurs ajouté une catégorie pour récompenser la meilleure stratégie d'acquisition de nouveaux utilisateurs, puis pour récompenser les modèles d'affaires innovants. Il faudra donc être capable de reconnaître des gens qui sortent des sentiers battus et qui nous montrent de nouvelles façons d'agir. J'ai souvent dit que la scène montréalaise du web pourrait devenir, en quelque sorte, un parallèle de la musique indépendante. Reste maintenant à trouver notre Arcade Fire du web."

Les participants ont jusqu'au 9 septembre pour soumettre leur pièce. Les résultats feront l'objet d'une soirée de remise de prix en décembre prochain et d'un dossier dans le magazine Infopresse.

Pour plus de détails, cliquez ici.

comments powered by Disqus