La référence des professionnels
des communications et du design

Chloé Boissonneault: "Les résultats sont toujours bons quand on repousse les limites"

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Cannes - Infopresse a demandé à Chloé Boissonneault, directrice, communications-marketing, d'Astral Radio, ses impressions sur le Festival international de la créativité de Cannes.

Que signifie venir à Cannes pour un annonceur ou un média?
Chez Astral, nous avons un double chapeau. Comme média qui s'adresse aux agences, nous sommes venus ici pour dire que nous soutenons les créatifs. Que nous sommes prêts à nous asseoir avec eux pour écouter leurs concepts. D'un autre côté, comme entreprise qui s'adresse à des auditeurs, Astral se retrouve dans le rôle du créatif, et c'est très inspirant de voir comment les autres pays jouent avec le média.

Quels sont vos coups de coeur?
Les deux campagnes qui ont retenu mon attention sont des opérations de créativités média. La première est la chanson Waving Flag de Coca-Cola pour la Coupe du monde de soccer de l'an dernier. Le format est complètement hors norme, elle a joué partout dans le monde, et l'on associe une émotion directement à la  marque. La deuxième, également en lien avec la radio, mais dans la catégorie "Direct", est une initiative de prévention pour le sida. L'organisme s'est associé à un radiodiffuseur dont les animateurs ont été testés en ondes et recevaient leurs résultats 30 minutes plus tard, toujours en direct. Dans les deux cas, l'on assiste à une utilisation de la radio qui sort complètement du format publicitaire habituel.

Un élément que vous avez retenu en particulier?
La conférence de l'agence Leo Burnett dont le sujet était "Brands Speak Human". C'est-à-dire qu'il faut impliquer une émotion avec la marque pour connaître du succès. J'ai aussi pu remarquer que les résultats sont toujours bons quand on repousse les limites.

comments powered by Disqus