La référence des professionnels
des communications et du design

Programmations télé 2011-2012: les agences font leurs prédictions

Cliquez ici pour accéder aux analyses de Cossette Média
Cliquez ici pour accéder Carat Tube de Carat
Cliquez ici pou accéder au blogue de Touché! PHD

La saison des dévoilements de programmations télé 2011-2012 bat toujours son plein, les plus récents étant ceux de Zeste, d'Évasion et de V.

Cossette Média a mis en ligne plusieurs analyses sur la programmation de V, notamment à propos de son offre de jour, son 5 à 7, son dimanche soir, ainsi que ses nouveautés. D'ailleurs, parmi celles-ci, l'agence a arrêté son choix sur Et que ça saute, version québécoise de MasterChef. La série de télé-réalité sera diffusée le mardi à 20h et mettra en scène une compétition entre plusieurs aspirants chefs. Une analyse des grilles de Zeste et Évasion est aussi proposée. Soulignons que l'agence fait également un retour sur TVA Sports, annoncée cette semaine par Quebecor Média.

Toujours avec son Carat Tube, Carat revient sur les programmations de Zeste et d'Évasion, ainsi que de CBC et de V. Son coup de coeur dans la programmation de V est Les détestables, une émission dans laquelle huit personnes âgées effrontées et mal élevées piègent leurs jeunes victimes (moins de 30 ans) dans des lieux publics. L'agence prévoit également un succès pour Boutique MC Gilles, Et que ça saute!, animée par Mahée Paiement, et la version québécoise du célèbre jeu américain The Price is Right.

Pour sa part, Touché! PHD revient dans son blogue sur la programmation de Radio-Canada. Les nouveautés qui ont attiré son attention sont Apparences, de l'auteur d'Aveux, et Ils dansent, avec Nico Archambault. Sous forme de tableaux, l'agence présente les valeurs de la chaîne, selon elle, ainsi que les nouveautés notées. Touché fait aussi un retour sur les grilles de Zeste et d'Évasion. Dans une vidéo, Jean-François Bourdeau, directeur, recherche médias, présente La Course Évasion autour du monde comme son coup de coeur.

comments powered by Disqus