La référence des professionnels
des communications et du design

Bleublancrouge, maintenant agence de brandcasting

Sébastien Fauré
Cliquez pour visionner la vidéo de Gaëtan Namouric, vice-président exécutif, création, sur le "brandcasting"

Bleublancrouge dévoile son nouveau positionnement et se présente désormais comme une agence de "brandcasting"; Infopresse s'entretient pour l'occasion avec Sébastien Fauré, associé principal et chef de la direction de l'agence.

Depuis le début de 2010, Bleublancrouge a connu plusieurs changements, comme l'acquisition de Kolegram en Outaouais et le partenariat de travail avec Revolver 3. Elle a également procédé à des changements à l'interne en nommant un nouveau président. Quel bilan dressez-vous de la dernière année?
Nous avons pour mission de "Changer le cours des choses", tant pour nos clients qu'au sein de l'agence. Nous essayons de nouvelles avenues qui fonctionnent parfois et, parfois, ne fonctionnent pas, comme dans le cas de la collaboration avec Revolver 3, qui n'a pas donné le résultat escompté. D'un autre côté, l'acquisition de Kolegram nous a permis de nous installer en Outaouais et de gagner deux comptes importants: l'Université d'Ottawa et la Société des musées de sciences et technologies du Canada. X3 représente un autre exemple d'une nouvelle avenue ayant mené à un résultat positif. L'arrivée de Bernard Asselin, quant à elle, a permis d'améliorer notre perspective client. Je dirais donc que la dernière année en était une de mise au point.

Bleublancrouge revoit sa position en mettant de l'avant le "brandcasting". Quel a été l'élément déclencheur de ce changement?
En passant d'une trentaine à une centaine d'employés, notre croissance se situe maintenant dans la grandeur des défis plutôt qu'en nombre d'employés. Si nous avons travaillé à faire connaître des marques, nous travaillons maintenant aussi à leur optimisation à plus grande échelle, comme dans le cas de Bristol-Myers Squibb et de Lucasfilm. Pour y arriver, nous avons créé la notion de "brandcasting" sur laquelle repose l'agence tant à l'externe qu'à l'interne.

Qu'est-ce que le "brandcasting"?
C'est l'organisation d'une marque dans un monde qui change. Il s'agit d'une méthode qui vise à réorganiser les points de communication afin que le discours soit plus compréhensible et pertinent pour les gens. Il faut éviter le gaspillage d'occasions. Nous en sommes arrivés à cette conclusion après une réflexion sur les besoins de nos clients, les directeurs du marketing. Leur plus grand défi est d'avoir de la clarté et de l'efficacité dans tous leurs outils, dont le choix est présentement phénoménal. L'objectif est de faire une sélection des moyens, plutôt que d'en ajouter sans cesse. Il faut garder ceux qui feront une différence demain.

Comment cette évolution se traduit-elle à l'interne?
Un des éléments principaux, c'est que nous travaillons maintenant en trios composés de personnes qui proviennent du service-conseil, de la planification stratégique et de la création. Le client accède désormais à toutes les ressources plutôt que de passer absolument par le chargé de compte. L'objectif est d'augmenter la collaboration entre les services, que tous développent une même vue d'ensemble du projet et que la technologie soit au service de l'idée, non l'inverse. En regardant nos opérations qui ont connu le plus de succès, nous avons remarqué que ce sont les clients avec lesquels nous avons le plus de plaisir. La notion de collaboration est fondamentale pour le succès aujourd'hui.

Afin d'en faire savoir davantage, Bleublancrouge a mis en ligne la nouvelle version de son site web, plus interactif et qui comprend une série de vidéos.

comments powered by Disqus