La référence des professionnels
des communications et du design

Carat et Réno-Dépôt: "La stratégie de la passion"

Ody Giroux et Jean-Pierre Hamelin en compagnie de leurs équipes respectives, lors de la soirée Prix Média

L'initiative "On touche du bois" de Réno-Dépôt et Carat, a été couronnée jeudi dernier concept média de l'année lors de la 10e remise des prix du concours Prix Média; Ody Giroux, vice-présidente exécutive de Carat, et Jean-Pierre Hamelin, chef, publicité et commandites, de Réno-Dépôt, reviennent sur ce projet, conçu en 48 heures à peine.

Comment est née l'idée d'"On touche du bois"?
O.G.:
Il s'agit d'un bel exemple d'activation de commandite. Nous avons saisi une occasion de dire aux fans, qui croient en leur équipe, que Réno-Dépôt, en tant que commanditaire, veut y croire aussi. Nous avons opté pour une stratégie de la passion qui a bien servi les amateurs, les Canadiens et la marque.
J-P.H.: Nous avons toujours un budget de côté, au cas où une occasion comme celle-ci se présente. Déjà, nous étions présents dans des annonces dans les journaux et sur le web, mais pour ce septième match, nous avons senti qu'on pouvait faire quelque chose de grand.

Le temps pour réaliser cette initiative était très réduit. À quels autres défis avez-vous dû faire face?
O.G.:
En 48 heures, il a fallu trouver une idée et la décliner, au Centre Bell bien sûr, mais aussi en affichage, puis la communiquer aux médias. Cela a été possible uniquement grâce à la parfaite collaboration de tous les partenaires: Saint-Jacques Vallée Young & Rubicam, Velocity, Effix et, bien sûr, Réno-Dépôt.
J-P.H.: Après la victoire du 10 mai, j'ai contacté Effix, la firme de marketing du Centre Bell, pour lui demander d'obtenir la commandite principale de la projection du septième match sur le grand écran. Après avoir obtenu son accord, il a fallu contacter des imprimeurs et des infographistes, penser à l'animation de la foule par Velocity, etc.

Quelle a été la relation entre les différents intervenants durant les 48 heures ayant précédé le grand soir?
O.G.:
Chez Carat, l'on comprend bien les enjeux de Réno-Dépôt, tant en publicité qu'en communication ou en commandite. Cette relation au quotidien nous a permis de saisir une telle occasion. Et puis, Réno-Dépôt est un client qui a la capacité de rallier toutes les entreprises qui gravitent autour de lui, ce qui facilite grandement les choses.
J-P.H.: Ce match, c'était "the talk of the town", 5% du poids médias était à l'époque consacré aux Canadiens en séries. Tout le monde a embarqué autour de ce momentum avec la même passion. C'est réellement ce qui a permis un déploiement de cette ampleur.

Cliquez ici pour lire une description complète de l'initiative.

comments powered by Disqus