La référence des professionnels
des communications et du design

Havas Advertising s'irrite que WPP lui mette des bâtons dans les roues

La direction du groupe de publicité français Havas Advertising a publiquement déploré les rumeurs que fait courir son concurrent britannique WPP laissant entendre qu'il pourrait, lundi prochain, annoncer une contre-offre pour l'acquisition du groupe Tempus, établi en Grande-Bretagne. Selon le quotidien The Guardian, un porte-parole de Havas Advertising a dénoncé le fait que la rumeur "créait une incertitude sur le marché". Ainsi, depuis quelques jours, les actions de Tempus ont augmenté de 2,6%, ce qui pourrait obliger Havas Advertising à devoir payer plus cher pour acquérir Tempus.

WPP détient déjà 22% de Tempus, et Martin Sorrell, son président, n'a jamais caché que la société était complémentaire avec le réseau d'achat d'espaces, qu'il a récupéré en rachetant Young & Rubicam l'an dernier.

Tempus fait actuellement l'objet d'une offre publique d'achat (OPA) amicale lancée par Havas Advertising, le valorisant à 700 millions d'euros. L'opération doit être payée comptant et financée par un accroissement de l'endettement d'Havas Advertising. Si l'OPA réussit, Tempus sera intégré dans le MPG ("media planning group") d'Havas Advertising. Rebaptisé "CIA Media Planning", le nouvel ensemble pèserait alors 16,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires consolidé.

Les actionnaires de Tempus ont jusqu'à la fin de septembre 2001 pour s'exprimer sur le rachat du groupe.

comments powered by Disqus