La référence des professionnels
des communications et du design

Les libéraux lancent Ignatieff dans des "anti-pubs" et s'affichent pour un nouveau pont Champlain

Ce message, diffusé depuis hier, est le premier de la série de messages présentant Michael Ignatieff dans des conversations informelles
Cliquez ici pour voir la vidéo
Cliquez ici pour voir la vidéo
Cliquez ici pour voir la vidéo
Cliquez ici pour voir toutes les photos
Cliquez ici pour voir la vidéo

Le Parti libéral du Canada a lancé hier soir, pendant "Tout le monde en parle", le premier d'une série de messages conçus par Turbo Marketing, où le chef, Michael Ignatieff, parle sur un ton informel des enjeux liés à la présente campagne électorale. 

"Nous venions de tourner avec lui pendant plusieurs heures pour d'autres pubs, raconte Pierre Ladouceur, président de Turbo. Nous l'avons assis dans un coin, puis nous nous sommes mis à échanger avec lui et à le relancer sur divers sujets. Les caméras roulaient encore, mais lui ne s'en rendait plus compte. Nous avons ensuite fait le montage et le découpage, mais cela donne un ton et une allure très différents de ce qu'on voit d'habitude. Par exemple, on l'entend encore parler alors que le slogan et le nom du parti apparaissent, à la fin du message. Nous avons fait de l'anti-pub. Il n'y a pas de script, de télésouffleur, de musique, rien. Et l'on a constaté que c'est là que le candidat passe le mieux."

Quatre autres exécutions de cette série s'ajouteront, dès le début de cette semaine, à celui lancé hier. D'autres, en production, suivront. Vendredi dernier, le Parti libéral avait mis en ondes pour le week-end un message intitulé "Porte rouge, porte bleue", qui compare les programmes des libéraux par rapport à ceux des conservateurs. "Ce message aura été en ondes trois jours, dit Pierre Ladouceur. La durée de vie d'une pub politique est très courte." Les Libéraux ont aussi récemment diffusé une vidéo portant sur l'exclusion, lors d'une assemblée conservatrice, de deux jeunes filles, sur la base de renseignements trouvés sur leur compte Facebook. Le tout avait été précédé d'autres publicités, où il était notamment question du programme conservateur de dépenses militaires, à commencer par l'achat d'avions de combat. 

"Ces deux dernières semaines, on a dû produire 32 messages, indique Pierre Ladouceur. L'idée n'est pas de créer des messages pour en créer, mais de communiquer en utilisant tout l'arsenal médias à notre disposition. Et les réseaux sociaux ont vraiment changé la donne."

D'autre part, dès le début de la semaine, le Parti libéral installera un superpanneau à l'embouchure du pont Champlain, pour prendre position en faveur de la construction d'un pont. "Les libéraux ont été les premiers à prendre position en faveur d'un nouveau pont Champlain, souligne Pierre Ladouceur. On l'affiche en grand, à l'emplacement crucial, à l'entrée même du pont."

Turbo détient le mandat électoral du Parti libéral, pour le Québec, en français.

comments powered by Disqus