La référence des professionnels
des communications et du design

Dior taxé de publicité mensongère en Grande-Bretagne

Le groupe de luxe Christian Dior a été contraint, en Grande-Bretagne, de retirer une publicité dans laquelle il vantait sans preuve les résultats "spectaculaires" d'une crème antivieillissement.

Christian Dior n'a pas pu démontrer que sa crème NoAge Essential procurait, comme il l'affirmait, "une parfaite protection de vos cellules pour que votre peau paraisse plus jeune", a estimé le Bureau britannique de vérification des publicités (Advertising Standards Authority [ASA]). Ce dernier souligne que le groupe français n'a pu démontrer que cette crème donnait "des résultats spectaculaires: une peau plus douce à 96%, plus résistante à 86% et semblant plus jeune à 80%", comme l'assurait sa publicité, précise une dépêche de l'Agence France-Presse reprise par Libération.

Le groupe n'a pas non plus été en mesure de prouver dans les études qu'il a présentées pour défendre sa publicité que NoAge Essential permettait de "transformer instantanément votre peau", poursuit l'ASA. On a donc considéré que "les éléments présentés par l'annonceur n'ont pas permis de prouver l'efficacité vantée du produit".

comments powered by Disqus