La référence des professionnels
des communications et du design

Les 20 émissions les plus populaires de l'hiver... et celles qui ont livré leurs promesses

Les 20 émissions les plus populaires de l'hiver

Jean-François Bourdeau, directeur, recherche média, de Touché! PHD, propose une analyse des 20 émissions de télé les plus populaires.

Pour le grand public, le succès des émissions se mesure par leur aptitude à attirer le plus grand nombre de téléspectateurs, alors que pour les acheteurs et planificateurs médias, le succès vient plus spécifiquement de leur capacité à respecter les estimations d'auditoire avancées par les réseaux de télévision. Au-delà de la puissance, la justesse des prévisions constitue le point fondamental dans l'élaboration d'une campagne.

Les réseaux s'en remettent à plusieurs facteurs afin d'estimer le rendement de leurs émissions: historique des performances, jour et heure de diffusion, contre-programmation (ou programmation concurrente), etc. La valeur d'une pause à l'intérieur d'une émission étant fixée par l'auditoire de cette dernière, un suivi quotidien des performances est appliqué tant en agence que dans les réseaux. Un auditoire réel déficient entraînera des compensations d'auditoire du côté des chaînes. À l'inverse, un auditoire réel supérieur à celui estimé constitue une aubaine pour les annonceurs.

Le tableau ci-joint recense les 20 émissions de télé les plus populaires cet hiver auprès de la cible média la plus populaire, les 25-54 ans. Nous y avons intégré les estimations prévisionnelles d'auditoire afin de visualiser la performance de ces émissions face au prix publicitaire demandé par les stations.

D'emblée, l'on observe que "Les enfants de la télé" et "Yamaska" performent beaucoup mieux que prévu. Les annonceurs présents dans les premières semaines de diffusion ont bénéficié de 16% à 23% plus de téléspectateurs que ce pour quoi ils ont payé. D'un autre côté, "Peut contenir des Rachid" et "Tranches de vie" s'avèrent moins performants que prévu. Les annonceurs ont donc atteint un auditoire moindre que celui planifié.

Le flair et l'expérience des acheteurs et planificateurs médias jouent un rôle déterminant dans l'impact d'une campagne lorsque vient le temps de choisir les émissions pertinentes pour leurs annonceurs. De leur côté, les réseaux de télévision corrigent rapidement leurs estimations (donc, la valeur des émissions) lorsque les écarts d'auditoire sont trop importants dans un sens ou l'autre.

comments powered by Disqus