La référence des professionnels
des communications et du design

Hollinger vend la plupart des journaux canadiens qui lui restaient

Le groupe Hollinger, de Conrad Black, a vendu 29 journaux canadiens à la société d'édition détenue par Michael Stifton. Le montant de la transaction est de 220 millions$. Ces journaux sont, entre autres, le Whig-Standard de Kingston, l'Examiner de Peterborough et le Sault Times de Sault Sainte-Marie.

La Banque Scotia et la Caisse de retraite des enseignants de l’Ontario, le deuxième plus important fonds de pension du secteur public au Canada, figurent parmi les partenaires financiers dans cette transaction.

Michael Stifton a travaillé durant plusieurs années pour Hollinger avant de lancer sa propre société d'édition.

Hollinger avait vendu en juillet 2000 la majorité de ses quotidiens, dont le montréalais The Gazette, à CanWest Global Communications pour 3,2 milliards$ (pour plus de détails, cliquez ici). En novembre 2000, il avait vendu les quotidiens francophones de sa division Unimedia, dont Le Soleil de Québec, au groupe Power Corporation (pour plus de détails, cliquez ici).

Au Canada, Hollinger demeure propriétaire de la moitié du quotidien The National Post, de journaux d’affaires, de sa division de publication d’annuaires, de quotidiens de Chatham et de Sarnia en Ontario ainsi que de journaux locaux, gratuits ou payants, principalement situés en Colombie-Britannique.

comments powered by Disqus