La référence des professionnels
des communications et du design

20e SMM: "La mode fait partie de l'ADN de Montréal"

Jean-François Daviau, coprésident du Groupe Sensation Mode
Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Aujourd'hui, s'amorce la Semaine de la mode de Montréal (SMM), au cours de laquelle seront présentées les collections automne-hiver 2011-2012 des designers québécois; Jean-François Daviau, coprésident du Groupe Sensation Mode, producteur de l'événement, parle de cette 20e édition, qui se déroule jusqu'au 10 février.

Quelles sont les initiatives marketing qui entourent cette édition?
La SMM est un événement exclusif destiné aux influenceurs et auquel on assiste seulement sur invitation, mais pour lequel le grand public a beaucoup d'intérêt. Nous avons donc deux objectifs: sensibiliser le grand public aux créateurs d'ici et affirmer, aux yeux des gens de l'extérieur, le positionnement de Montréal comme une ville de mode. Nous avons notamment mis sur pied de la publicité traditionnelle, ainsi que des initiatives dans la communauté web. Par exemple, une campagne d'affichage est déployée dans les principaux endroits du centre-ville de Montréal, notamment le Complexe les Ailes, le Centre Eaton et la Place Montréal Trust. Elle vise à faire vivre l'événement au centre-ville, car il se tient principalement au Marché Bonsecours, dans le Vieux-Montréal.

Qui sont les principaux commanditaires?
Pour la 12e saison consécutive, Procter & Gamble beauté et soins est notre commanditaire principal. Ce dernier active beaucoup la Semaine de la mode sur les blogues, en placement publicitaire et en échantillonnage. Rowenta est également commanditaire principal. Il y a aussi la marque Source de Yoplait, un nouveau commanditaire, et Mondor. Hop & go de Saputo commandite pour sa part notre blogue officiel. Un des principaux attraits pour les annonceurs est d'ailleurs notre présence dans les médias sociaux.

Comment se traduit ce positionnement?
En plus de notre blogue, nous sommes présents sur Twitter (#SMM20) et sur Facebook. Les médias sociaux permettent aux annonceurs d'élargir leur offre et d'avoir un positionnement unique. Nous sommes aussi présents sur Sympatico.ca - Style de vie et Foursquare. En faisant un "check-in" dans certains lieux identifiés, les gens accéderont aux conseils et recommandations des éditrices de Sympatico - Style de vie. Par exemple, en signalant leur présence au Musée des beaux-arts de Montréal, ils sont immédiatement informés qu'une exposition sur Denis Gagnon y est présentée jusqu'au 13 février.

D'où proviennent les gens qui assistent à l'événement?
80% sont du Québec, entre autres des stylistes et des photographes pour la portion influenceurs. Parmi les autres, l'on retrouve beaucoup d'acheteurs, de détaillants et de médias.

Quels sont les avantages pour Montréal d'en être l'hôtesse?
Une des principales activités d'un touriste est le magasinage, et la Semaine de la mode permet de positionner Montréal comme une destination mode auprès d'eux. L'événement permet aussi de faire connaître cette industrie dominante à Montréal qui représente 1,5 milliard$ en exportation, ce qui est énorme. Nous sommes d'ailleurs le deuxième centre nord-américain après New York, à égalité avec Los Angeles. Elle permet aussi de promouvoir des créateurs qui n'ont pas nécessairement les budgets pour du placement média.

À quoi peut-on s'attendre lors de cette 20e Semaine de la mode?
Il y a des défilés chaque jour pour les lancements de collections, autant de designers établis, comme Marie Saint Pierre, que de nouveaux venus. Nous proposons aussi des expositions, des conférences et des partys. Il y a 10 ans, il était difficile d'organiser deux jours d'événements, alors qu'on songe maintenant à ajouter une cinquième journée!

comments powered by Disqus