La référence des professionnels
des communications et du design

Christian Quenneville: traditionnel vs numérique, le débat est dans l'approche

Christian Quenneville

Christian Quenneville, qui se joindra à Taxi Montréal à titre de directeur général au début de février, répond aux questions d'Infopresse à la suite de sa nomination, annoncée hier.

Lors d'une entrevue accordée à Infopresse pendant l'événement Advertising Week de New York, vous avez beaucoup parlé du modèle des agences. Que croyez-vous apporter à celui de Taxi?
Sans prétention, je crois pouvoir apporter une compréhension complète des enjeux de notre industrie. Dans les prochaines années, comme toutes les agences, Taxi devra trouver un modèle adapté aux nouvelles réalités. Je ne possède pas la science infuse, mais après le concept de la communication 360 degrés et le trio "annonceur-agence-consommateur", nous devrons maîtriser l'intervention des marques présentes quotidiennement et sur 365 jours.  

Pourquoi passer d'une agence numérique à une agence traditionnelle quand tout le monde essaie de faire le contraire?
Avec une ligne de conduite comme "Douter du conventionnel. Créer l'exceptionnel.", et si l'on regarde ce que Taxi a réalisé ces dernières années pour Telus, Koodo, Mini ou Bombardier, je ne crois pas qu'on parle d'une agence qui fait du travail traditionnel. La question ne se situe pas dans le choix des canaux de communication, un débat désuet à mon avis, mais plutôt dans l'approche, dans l'idée et son expression, que ça soit en imprimé, sur Twitter ou avec des mots de référencement. 
 
Vous avez fait partie du développement international de certaines agences (Nurun, Cossette). Quelle est votre vision de l'avenir de Taxi, récemment achetée par WPP?
J'ai déjà travaillé pour des agences qui faisaient partie d'un réseau avec des clients internationaux. Je vois donc l'acquisition par WPP comme une occasion. Young & Rubicam laisse beaucoup de place aux entreprises qui connaissent du succès. Comme Taxi est déjà une marque forte, je pense que l'intégration permettra à notre talent québécois de rayonner davantage à l'étranger.

comments powered by Disqus