La référence des professionnels
des communications et du design

CRTC: oui à l'achat des stations de Corus par Cogeco

Cogeco vient de recevoir l'approbation du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pour l'achat des stations de radio québécoises de Corus.

Le CRTC accepte la demande d'exception de Cogeco, déjà propriétaire du réseau Rythme FM, en lui permettant de conserver une troisième station FM, soit le 98,5 FM, station à prépondérance verbale dans le marché de Montréal, en sus des deux permises par la politique sur la propriété commune. L'organisme impose toutefois des conditions à Cogeco visant à assurer le maintien de la programmation d'émissions d'information et d'affaires publiques. Cette décision sera reconsidérée advenant un changement du format à prépondérance verbale.

De son côté, Cogeco s'engage à mettre en place une agence de nouvelles, qui s'appellera "Cogeco Nouvelles". Cette dernière fournira les stations locales au contenu axé sur l'information et les affaires publiques. L'agence pourra également échanger du contenu avec les petites stations privées indépendantes et les stations communautaires, permettant ainsi une meilleure couverture des enjeux régionaux.

Par contre, le CRTC refuse la requête de Cogeco de transformer la station CKOY-FM de Sherbrooke en station répétitrice de la station montréalaise CKAC. Le CRTC a expliqué qu'une telle approbation résulterait en la perte d'une voix locale dans le marché de Sherbrooke. Il exige donc que Cogeco se départisse de CKOY-FM afin de demeurer conforme avec la politique sur la propriété commune.

Cogeco s'engage également à se départir des stations CJEC-FM et CFEL-FM à Lévis/Québec, ce qui rend la transaction conforme pour ce marché. CHLN-FM Trois-Rivières et CJRC-FM Gatineau/Ottawa ne soulèvent quant à elles aucune préoccupation quant à la politique.

"Nous sommes heureux de la décision du CRTC et plus convaincus que jamais que cette décision sera très profitable pour le système de radiodiffusion québécois et pour la diversité des voix en information radiophonique, commente Louis Audet, président et chef de la direction de Cogeco. Porteuse pour l'avenir, notre stratégie représente un projet durable qui rétablira l'équilibre concurrentiel dans le paysage radiophonique québécois."

La décision rendue vendredi fait suite à une instance publique, y compris une audience publique qui a eu lieu les 28 et 29 septembre à Montréal.

comments powered by Disqus