La référence des professionnels
des communications et du design

Andrée-Lyne Jacques: heureux hasards

Infopresse propose des portraits de jeunes professionnels de l'industrie à surveiller: cette semaine, focus sur Andrée-Lyne Jacques, 27 ans, chargée de projet d'Alfred.

"C'est par un concours d'agréables circonstances si je suis arrivée en publicité, plus particulièrement chez Alfred, explique Andrée-Lyne Jacques. De retour à Montréal après trois ans et demi aux États-Unis, j'ai postulé chez Palm+Havas. En faisant un suivi peu de temps après, je suis tombée par hasard sur la responsable des ressources humaines. Même si je n'ai pas obtenu le poste que je souhaitais, par manque d'expérience, elle m'a dirigée vers Alfred. Par la suite, ça a cliqué avec Jean-François Bernier, le président."

Andrée-Lyne Jacques a étudié au programme d'Art et technologie des médias du Cégep de Jonquière et a fait sa technique en télé. Après un stage à Radio-Canada, elle a travaillé comme éclairagiste pour la première édition de "Loft story" à TQS. Elle a ensuite postulé pour un emploi au bureau de TF1 Paris à Washington. "Nous couvrions les États-Unis, le Canada et l'Amérique du Sud. À un moment, j'ai voulu me poser. Le déclic s'est produit quand on m'a demandé d'aller à Miami et que je me suis dis: 'Pas encore Miami. On y va tout le temps'."

Au cours des reportages, où elle était responsable de la technique, Andrée-Lyne Jacques s'est intéressée à la gestion de projet et a décidé de se diriger vers la pub. "En pub, je peux faire tout: production, gestion de projet et service à la clientèle." Actuellement, elle étudie aussi pour décrocher un certificat en relations publiques afin d'ajouter une corde à son arc et bien conseiller ses clients. "J'aime tout faire et j'ignore si je pourrai me limiter à une seule chose en évoluant dans l'agence."

comments powered by Disqus