La référence des professionnels
des communications et du design

Tiff: "Le projet de CloudRaker va aider à faire connaître les activités annuelles du Festival"

Le site Burton Story

Le Festival international des films de Toronto (Tiff) a lancé vendredi dernier Cadavre Exquis, un projet interactif visant à promouvoir l'exposition du réalisateur Tim Burton à Toronto et qui incite les utilisateurs de Twitter à participer à l'histoire; Pamela Mollica, directrice des communications du Festival, parle de cette initiative conçue par l'agence montréalaise CloudRaker.

Pourquoi avoir choisi CloudRaker pour ce projet?
Le Festival désirait concevoir une campagne dans l'univers des médias sociaux pour promouvoir l'exposition, qui a connu un grand succès au MoMa, à New York. CloudRaker a eu l'idée de combiner le concept de Cadavre Exquis avec Twitter. Tim Burton est un excellent conteur: laisser la chance aux gens de collaborer avec lui à la création d'une de ses histoires fantastiques se présentait donc comme un projet fort.

Quelle a été la réaction du public?
C'est la première fois que nous mettons sur pied une initiative de ce genre. Nous avons lancé Cadavre Exquis le 19 novembre et nous avons déjà reçu environ 3000 tweets. Parmi tous les messages soumis, CloudRaker en choisira 24 ou 25, en fonction de leur originalité et de leur créativité, et ils formeront l'histoire. Par ailleurs, dans le hall d'entrée de l'exposition, nous allons projeter l'histoire finale sur un mur pour que les visiteurs puissent lire le conte dans son intégralité et, s'ils le veulent, tweeter en lien avec l'histoire.

Comment est née l'association entre le Festival et Tim Burton?
Tim Burton est un réalisateur et un artiste de renom. Notre événement est très connu pour son festival annuel, mais les activités qui se déroulent toute l'année ne le sont pas. Avoir une personne comme lui pour notre première exposition s'avérait donc très intéressant. Cela nous permet d'expliquer aux gens que nous offrons beaucoup plus qu'un festival: nous avons également un nouveau centre, le King & John, qui comporte cinq salles de cinéma, deux restaurants, deux salles d'exposition et des studios d'apprentissage.

comments powered by Disqus