La référence des professionnels
des communications et du design

Webcom: mobilité, applications et expérience utilisateur

Mobilité, développement d'applications et expérience utilisateur ont été les principaux éléments abordés hier lors du Webcom Montréal 2010.

En début de journée, l'Américain Jared Spool, fondateur d'User Interface Engineering, a présenté des sites mal adaptés à la mobilité ainsi que des erreurs fréquentes. Selon lui, 99% des sites et des applications ne seraient pas de bonne qualité. Il a donc proposé plusieurs moyens pour s'assurer de faire partie du 1%. Par exemple, il a expliqué que de nombreux développeurs commettent l'erreur d'incorporer trop de fonctionnalités, ce qui peut nuire à l'expérience de l'utilisateur. Il leur faudrait, a-t-il dit, privilégier des applications simples d'utilisation, peu encombrantes et, surtout, développées selon une logique adaptée aux plateformes mobiles.

La conférence "Comment identifier et recruter un gestionnaire de communauté" a mis en lumière le rôle en entreprise des gestionnaires de communauté. Les intervenants, Bruno Boutot et Philippe Martin, ont insisté sur le fait que le gestionnaire peut provenir tant de l'externe que de l'interne, et qu'il n'existe aucune formation pour ce poste maintenant très convoité. 

Sylvain Carle, président de Praized Média, a quant à lui été modérateur pour le panel "Mettre un projet sur la tablette", qui regroupait Stéphane Bousquet de l'ONF, Fred Brunel de Where Cloud, Martin Gagnon de Mirego et Frédéric de Pardieu de Mtrip.com. Chaque participant a donné ses impressions concernant la tablette d'Apple. 

Malgré la multiplication des applications et les nombreuses avancées technologiques dans ce domaine, les panélistes n'ont pas hésité à dire qu'il s'agit encore du "Far West", où la loi de l'essai-erreur domine. "Les jeux vidéo ont compris les principes de base, alors que des titres comme "Cut the Rope" et "Angry Birds" ont compris l'essence même des possibilités tactiles des plateformes. Mais ce n'est pas le cas pour tous," a ainsi souligné Sylvain Carle.

Finalement, François Lamontagne, vice-président, opérations, d'ExoPC, a présenté le modèle d'affaires de l'entreprise et le marché concurrentiel dans lequel évolue la tablette québécoise, souvent comparée à l'iPad d'Apple.

comments powered by Disqus