La référence des professionnels
des communications et du design

Jean-Daniel Petit: bourreau de design

Infopresse propose des portraits de jeunes professionnels de l'industrie à surveiller: cette semaine, focus sur Jean-Daniel Petit, 25 ans, associé et directeur artistique d'Elliot.

Jean-Daniel Petit n'avait pas encore terminé son dec en design graphique au Cégep Marie-Victorin qu'il fondait le studio Elliot avec un compagnon de classe, Sébastien Legault. "Nous étions jeunes et manquions de maturité, mais ça nous a servis! Nous avons foncé tête première!", raconte-t-il.

Cinq ans plus tard, son entreprise compte parmi ses clients la chaîne de télévision V, la Fondation des auberges du coeur ainsi que Bibliothèque et archives nationales du Québec. Un projet réalisé pour cette dernière, la scénographie de l'exposition Roland Giguère - Artisan du rêve, présentée à la Grande Bibliothèque l'an passé, lui a d'ailleurs valu un prix à la dernière édition du prestigieux concours Type Directors Club, à New York. Tout un honneur pour le jeune studio, qui s'est retrouvé aux côtés de lauréats tels que Paprika et Orangetango, mais aussi Pentagram! "Nous croyons au bon design, dit Jean-Daniel Petit. Le beau pour le beau n'est pas intéressant. Il faut créer intelligemment et ne jamais perdre le message de vue."

Les efforts d'Elliot ont également été récompensés par la Ville de Montréal, qui lui a demandé d'ouvrir ses portes au public lors de son événement Portes ouvertes 2010. Les élus avaient peut-être été séduits par le clip viral Elliot Likes This. Après les élections municipales moroses de 2009, le studio avait manifesté son amour pour Montréal en réalisant une vidéo montrant une multitude de raisons de l'aimer, de son métro au Quartier des spectacles en passant par le Bixi. L'initiative avait fait le tour de la blogosphère et avait été vue par près de 6000 personnes en moins d'une semaine.

Jean-Daniel Petit n'arrête jamais! Il est également graphiste pour le Partenariat du Quartier des spectacles, sous la direction de Ruedi Baur, et il suit toujours des cours à l'Uqam. "C'est difficile de jumeler le travail et les études, mais c'est important pour moi de terminer mon bac."

En plus de ce portrait, retrouvez dans l'édition de novembre du magazine Infopresse, présentement en kiosque, tous les résultats du concours Flèches 2010 et un dossier sur les médias et les façons de capter l'attention des consommateurs.

comments powered by Disqus