La référence des professionnels
des communications et du design

La Bourse Phyllis-Lambert encourage le design interactif

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Les designers Melissa Mongiat et Mouna Andraos ont reçu la Bourse Phyllis-Lambert Design Montréal 2010. Cette récompense de 10 000$ leur permettra de séjourner à l'Open Design City Lab, à Berlin, où elles créeront des prototypes d'objets urbains qui inviteront les passants à interagir et à se réapproprier leur espace. Elles assisteront également au festival DMY afin d'y rencontrer des designers émergents allemands, d'échanger avec eux et de mettre sur pied de futures collaborations.

Spécialisées en design interactif et en environnements narratifs, les lauréates ont une démarche qui contient une portée collective et enrichissante pour Montréal, croit Helen Fotopoulos, responsable de la culture, du patrimoine, du design et de la condition féminine au comité exécutif de la Ville de Montréal. "Ces deux femmes sont de dignes ambassadrices de Montréal Ville Unesco de design", dit-elle.

Le jury était composé de Béatrice Carabin, commissaire au bureau Design Montréal de la Ville de Montréal, Jean-Robert Choquet, directeur du développement culturel de la Ville de Montréal, Randy Cohen, architecte à l'Atelier Big City, et Daria Der Kaloustian, coordonnateur principal, publications, du Centre canadien d'architecture. Il a entre autres été séduit par l'idée d'engager directement les passants avec les installations. Cela constitue, selon lui, une excellente façon de démocratiser le design.
 
Mouna Andraos, anciennement directrice de création de la firme montréalaise Bluesponge, a déjà remporté de nombreux prix, dont le grand prix à SXSW et un Cyberlion à Cannes, pour le site MadeinMtl. Melissa Mongiat a, pour sa part, obtenu le Grand Prix Grafika 2007 pour un projet du Royal Festival Hall de Londres. Cette même année, le magazine Wallpaper l'a sélectionnée comme l'une des 10 designers les plus prometteuses dans le monde. Ensemble, elles collaborent depuis un an à la création de nouvelles façons d'interagir et de raconter des histoires. Leurs projets récents incluent Bloc Jam, une projection interactive monumentale pour le festival Mutek, et le Musée des possibles, une installation éphémère pour le Quartier des spectacles.

Décernée annuellement par la Ville de Montréal, la bourse a été nommée en l'honneur de Phyllis Lambert, directrice et fondatrice du Centre canadien d'architecture. Elle souligne le talent de designers montréalais ayant moins de 10 ans de pratique professionnelle s'étant démarqués par leur parcours et intérêt pour la ville.

comments powered by Disqus