La référence des professionnels
des communications et du design

Lucie Bouthillette: "Desjardins veut mettre l'accent sur la coopération et la prospérité durable"

Lucie Bouthillette
Cliquez ici pour voir la campagne

Lucie Bouthillette, directrice principale, communications institutionnelles, explique la stratégie derrière le récent changement de signature du Mouvement Desjardins.

Cet automne, Desjardins a remisé sa signature "Conjuguer avoirs et être", qui avait cours depuis près de 10 ans, pour la remplacer par "Coopérer pour créer l'avenir", véhiculée notamment par les messages télé en ondes depuis un peu plus de deux semaines. Lucie Bouthillette explique en quoi la nouvelle signature reflète un changement de stratégie.

Pourquoi avoir abandonné une signature aussi aimée et appréciée que "Conjuguer avoirs et être?"
C'était, en effet, une signature très appréciée et qui nous représentait bien. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que nous l'avons gardée si longtemps. Mais après tout ce temps, elle avait tendance à se fondre dans l'environnement et finissait par représenter le passé, plus que l'avenir. L'ancienne signature exprimait, et elle exprime d'ailleurs toujours parfaitement, ce qu'est notre vision. Toutefois, notre nouvelle signature nous amène maintenant là où nous voulons aller. C'est plus dynamique.

Et sur quoi voulez-vous mettre l'accent pour l'avenir, justement?
Nous désirons de plus en plus mettre l'accent sur la notion de prospérité durable, sur l'importance d'être une entreprise en santé financière, capable de redonner à la communauté. Et la signature "Coopérer pour créer l'avenir" circule en fait depuis 2008 à l'interne. Elle a aussi été véhiculée depuis plus d'un an par la présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Monique Leroux, lors d'allocutions sur diverses tribunes publiques, et aussi dans notre rapport annuel. Tout cela coïncidait avec divers chantiers que nous avions lancés à l'interne: "Coopérer pour grandir", qui a trait à la croissance et au développement stratégique du mouvement, "Coopérer pour performer", en lien avec l'optimisation de la performance du Mouvement, etc.

Et en quoi ces notions de coopération et de prospérité durable contribuent-elles à distinguer et à positionner Desjardins dans le secteur des institutions financières?
Au départ, cela reflète tout bonnement ce que nous sommes: Desjardins est une coopérative depuis sa fondation, il y a 110 ans. Et maintenant, l'on trouve plus que jamais que c'est un modèle financier d'avenir. Ce modèle, et la notion de prospérité durable, sont des éléments qui performent bien. Nous sommes une institution financière qui a pour mission de redonner à la collectivité. C'est ce qui nous distingue, ce qui transparaît partout. Maintenant, c'est ce qu'on met de l'avant, en travaillant à le rendre distinctif. Et nous avons l'intention d'aller encore plus loin dans cette direction.

comments powered by Disqus