La référence des professionnels
des communications et du design

NADbank: les quotidiens se maintiennent à Montréal

Données NADbank pour Montréal.

NADbank a publié les résultats d'une étude de lectorat de 31 quotidiens canadiens, qui révèle que 77% des adultes lisent un quotidien imprimé ou en ligne chaque semaine à Montréal.

L'organisme observe également une stabilité des lectorats des versions imprimées et en ligne des quotidiens pour tous les marchés étudiés: Montréal, Toronto, Vancouver, Ottawa-Gatineau, Calgary, Edmonton et Halifax. L'enquête, réalisée de septembre 2009 à juin 2010, présente des données recueillies à l'aide d'un questionnaire téléphonique.

À Montréal, Le Journal de Montréal demeure le quotidien le plus lu, avec un lectorat total hebdomadaire (imprimé et en ligne) qui atteint 41%, soit presque 1,3 million de lecteurs. Il est suivi par La Presse (30%). Même constat pour le pourcentage de gens ayant lu un quotidien hier: La Presse atteint 12% et Le Journal de Montréal 20%. Quant au cumul sur cinq jours, il s'élève à 21% pour La Presse et à 36% pour Le Journal de Montréal. La Presse obtient par contre 11% quant au lectorat hebdomadaire des versions en ligne, alors que Le Journal de Montréal se chiffre à 4%.

Du côté des quotidiens anglophones, The Gazette est le plus lu, avec un lectorat total hebdomadaire de 18%, soit 544 400 lecteurs. Le Globe and Mail et le National Post récoltent respectivement 5% et 4%. Pour leurs versions en ligne, la Gazette se chiffre à 4% et le Globe and Mail à 2%.

Chez les gratuits, Métro conserve son avance, avec un lectorat total hebdomadaire de 23% ou 710 900 lecteurs. Pour sa part, 24 heures obtient 18% ou 567 800 lecteurs. Leurs cumuls sur cinq jours atteignent respectivement 22% et 18%. Leurs versions en ligne arrivent à égalité, avec 1%.

À lire demain: les résultats pour Toronto, Calgary, Edmonton, Ottawa-Gatineau et Halifax et Vancouver.

comments powered by Disqus