La référence des professionnels
des communications et du design

Québec devant Montréal

Top 5 de l'actualité pour la semaine du 14 au 20 septembre 2010, par Influence Communication.

Encore cette semaine, le nouvel amphithéâtre et le retour possible de la Ligue nationale de hockey à Québec composent la nouvelle ayant le plus attiré l'attention des médias québécois, du 14 au 20 septembre, avec un poids médias de 3,43%.

La Commission Bastarache, troisième la semaine précédente, arrive deuxième, avec 2%. L'exploitation des gaz de schiste au Québec (1,18%) grimpe de deux échelons pour se classer troisième. À quelques semaines du début de la saison 2010-2011 du Canadien de Montréal, le camp d'entraînement de ses recrues (0,97%) atteint la quatrième position, suivi du début du camp d'entraînement de l'équipe (0,71%) en cinquième.

Au Canada anglais, la nouvelle la plus médiatisée au cours de la dernière semaine est sans contredit le Festival international des films de Toronto, avec un poids médias de 1,49%. L'élimination des Blue Jays de Toronto est deuxième, avec 1,02%. Le débat sur le registre des armes à feu (0,95%) se classe au troisième rang, suivi du début des camps d'entraînement des équipes de la LNH (0,72%). Au cinquième rang, se trouve le débat sur le financement d'un amphithéâtre à Québec, avec un poids médias de 0,68%.

À noter que vendredi, la machine médiatique a dérapé, lorsque le décès de Pat Burns, ancien entraîneur dans la LNH, a été annoncé sur Twitter par TSN. Voici les faits saillants de ce dérapage.
 
11h15: TSN annonce la mort de Burns sur Twitter.
11h16: CTV Ottawa reprend la nouvelle et la diffuse sur Twitter
11h18: Twitter s'emballe, mais les médias traditionnels demeurent prudents
11h22: La biographie de Pat Burns sur Wikipedia indique tout à coup qu'il est mort aujourd'hui.
11h24: TSN confirme la mort de Pat Burns sur son site web.
11h30: Pat Burns est le sujet numéro un sur Twitter au Canada.
11h55: TSN retire le texte de son site web.
11h58: Plusieurs médias annoncent que le fils de Pat Burns a communiqué avec des journalistes pour leur dire que son père était toujours vivant.
 
 Une marge d'erreur de deux à trois minutes est possible.

Le Top 5 de l'actualité est préparé par Influence Communication.

comments powered by Disqus