La référence des professionnels
des communications et du design

BCE prend le contrôle de CTV

BCE, compagnie-mère de Bell, a annoncé ce matin l'acquisition complète de CTV dans le cadre d'une transaction de 1,3 milliard$.

L'entreprise détient une participation de 15% dans CTV et va acheter les 85% restants pour 1,3 milliard$, soit la valeur détenue par The Woodbridge Company, le régime de retraite des enseignants de l'Ontario et l'éditeur Torstar. La transaction dissoudra l'entité CTVglobemedia, créée avec l'union entre CTV et The Globe and Mail. Woodbridge le holding de la famille Thomson, regagnera, dans une transaction distincte, la majorité de The Globe and Mail, avec 85% des parts, alors que BCE conservera une participation de 15%.

Dans cette transaction, qui doit être approuvée par les autorités fédérales, Bell mettra ainsi la main sur les chaînes du réseau CTV, ainsi que certaines chaînes spécialisées. CTV exploite 27 stations au Canada et 30 chaînes spécialisées, dont TSN et RDS, en plus de propriétés vidéo en ligne, comme CTV.ca, TSN.ca, RDS.ca, MuchMusic.com, MTV.ca et TheComedyNetwork.ca, ainsi que CHUM Radio, qui exploite 34 stations de radio au pays.

"L'acquisition du vaste éventail de contenus vidéo de CTV favorisera l'exécution des impératifs stratégiques de Bell, car elle lui permettra d'exploiter ses investissements importants dans le réseau large bande, d'accélérer la croissance de ses services vidéo sur les trois écrans, mobile, en ligne et télé, et d'établir une structure de coûts concurrentielle. Comme propriétaire exclusif de CTV, Bell pourra maximiser les synergies stratégiques et opérationnelles avec CTV, notamment quant à l'efficacité de nos dépenses de contenu et de publicité, indique George Cope, président et chef de la direction de Bell et de BCE. L'achat de CTV fait plus qu'uniformiser les règles du jeu dans un secteur de plus en plus concurrentiel."

Sur le même sujet:

Naissance de Bell Globemedia
Bell Globemedia commence à prendre forme
Bell Globemedia change de nom

comments powered by Disqus