La référence des professionnels
des communications et du design

Michel Ostiguy, François Duffar et André Tremblay investissent dans Xavier Dolan

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Michel Ostiguy, président et cofondateur de Bos, François Duffar, ex-associé et ancien dirigeant de Cossette, et André Tremblay, ex-président de Fido, sont remerciés pour leur soutien financier dans le générique du film "Les amours imaginaires", de Xavier Dolan, à l'affiche depuis vendredi.

"Nous avons investi dans la maison de production Mifilifilms, pour aider à produire le film, explique Michel Ostiguy. François Duffar avait d'abord été approché. Il m'a demandé si j'étais aussi intéressé." Il dit pour sa part avoir été convaincu par la nature du projet, mais aussi par la personnalité de Xavier Dolan.

Michel Ostiguy et François Duffar ont travaillé ensemble à l'époque où ils étaient tous deux associés de Cossette. Il y a un peu moins d'un an, François Duffar avait piloté une offre d'achat non sollicitée pour Cossette, finalement abandonnée en décembre dernier. André Tremblay a pour sa part été client de Bos quand il dirigeait l'entreprise de téléphonie cellulaire Microcell, à l'époque propriétaire de Fido, qui appartient aujourd'hui à Rogers.

Daniel Morin, coproducteur du film, avait d'ailleurs fait référence à ces trois mécènes, "qui ont cru au jeune créateur de talent qu'est Xavier Dolan", dans une entrevue au Journal de Québec. Plus récemment Xavier Dolan lui-même, dans La Presse, parlait de "trois investisseurs privés amoureux de son travail", présentés par un "ange gardien" et qui ont avancé les 600 000$ nécessaires pour compléter le projet.

Le trio, souligne par ailleurs Michel Ostiguy, a également investi dans l'exposition État Sauvage, organisée par le photographe André Cornellier, et présentée dans le Vieux-Port de Montréal cet été.

Envisagent-ils d'investir dans un futur projet de Xavier Dolan? "En ce qui me concerne, cela dépendra des résultats et du retour obtenu avec celui-ci", répond Michel Ostiguy.

Les amours imaginaires, présenté dans la section "Un certain regard", au dernier Festival international du cinéma de Cannes, a pris l'affiche au Québec le 11 juin. Le film avait aussi été présenté le 8 juin dernier en visionnement exclusif à des membres du milieu de la publicité, lors d'une soirée organisée par Technicolor, qui a travaillé à sa postproduction.

comments powered by Disqus