La référence des professionnels
des communications et du design

Le BCRQ fermera

Richard Lachance, président du conseil d'administration du BCRQ

Le conseil d'administration du Bureau de commercialisation de la radio du Québec (BCRQ) a annoncé hier qu'il cessera ses activités le 31 août prochain.

"L'industrie de la radio a beaucoup évolué ces dernières années. Le conseil d'administration a décidé de cesser les activités du BCRQ afin de mieux réfléchir sur la voie à prendre, indique Richard Lachance, président du conseil d'administration. Dans les prochains mois, les acteurs de l'industrie se pencheront sur les enjeux qui les attendent et la meilleure façon d'y faire face."

Le BCRQ avait été fondé en 1992 pour promouvoir l'efficacité de la publicité à la radio et faire valoir son impact auprès des annonceurs et des agences. Il regroupe les principaux radiodiffuseurs privés du Québec. "Il faut revoir notre modèle d'affaires, explique Richard Lachance. Quand on dit que l'industrie a évolué, c'est vrai: lorsque le BCRQ a été créé, il n'y avait pas d'équipe de recherche ni de créativité médias dans les entreprises de radio. Maintenant, toutes les radios ont leurs experts à l'interne. Et depuis, l'on a vu émerger les nouvelles plateformes, et les entreprises mettent sur pied des stratégies en conséquence. Sans compter qu'il y avait encore beaucoup de joueurs différents, à l'époque, en radio. Maintenant, il y aura essentiellement Astral, Cogeco/Corus et quelques indépendants. Le BCRQ a été très utile au marché pendant son existence. Mais le temps est venu de se rasseoir et de voir quelles sont les priorités."

Déjà, à l'échelle nationale, l'Association canadienne des radiodiffuseurs avait annoncé sa fermeture, effective aujourd'hui, puis le Radio Marketing Bureau a annoncé qu'il fermerait, aussi le 31 août.

comments powered by Disqus