La référence des professionnels
des communications et du design

Montréal se positionne comme ville créative

Hier, avait lieu le premier Matin Créatif, organisé par la Conférence régionale des élus de Montréal (Cré), qui vise à développer l'économie créative de la métropole. Présenté en collaboration avec HEC Montréal et l'Association des agences de publicité du Québec (AAPQ), l'événement a rassemblé des acteurs de tous les milieux.

Yves Bourguignon, agent de développement, économie et innovation, de la Cré, a présenté en début de journée l'objectif de cette initiative, soit penser Montréal sous l'angle de la créativité, en urbanisme, en développement durable, en arts, en science ou en éducation. À 10h, on a présenté des tables rondes sur divers sujets, dont le boulevard Saint-Laurent comme axe de créativité, la mise sur pied d'un mois de la créativité et la création d'une vitrine de la créativité québécoise à l'étranger. "Montréal est déjà une ville créative, et plusieurs chantiers sont déjà amorcés. Il faut maintenant se mobiliser pour que cela devienne le moteur de la métropole", dit Yves Bourguignon.

"L'AAPQ s'associe au projet afin de faire valoir le travail de l'industrie, qui oeuvre déjà à faire rayonner Montréal sur la scène internationale avec le Yul-Lab, explique Marie-Luce Ouellet, directrice des communications-marketing et du rayonnement international de l'AAPQ. Les agences sont parmi les organisations les mieux placées pour participer à la croissance de Montréal comme ville créative, puisqu'elles ont des ressources créatives très fortes, mais aussi parce qu'elles connaissent le côté affaires de la créativité." Une vidéo, conçue par Sid Lee, a d'ailleurs été présentée en début de journée. Rappelons que l'agence participe activement au projet du Yul-Lab.

Les échanges serviront aussi à élaborer le Plan quinquennal de développement 2010-2015 de l'île de Montréal.

D'autres Matins Créatifs auront lieu cette année. Les dates seront annoncées plus tard.

comments powered by Disqus