La référence des professionnels
des communications et du design

Retour des profits au Devoir

Bernard Descôteaux, éditeur du journal Le Devoir

Le Devoir a renoué avec les profits en 2009, affichant un bénéfice net de 915 115$ et des revenus en hausse de 4,7%, souligne la direction du journal. Le Devoir, seul quotidien indépendant au Québec, célèbre cette année son centenaire.

"[...] Tant ses revenus de publicité que ceux de tirage - qui contribuent à parts égales au chiffre d'affaires - ont augmenté cette année, en dépit du passage difficile que représentaient la récession et l'accentuation de la crise des médias", écrivait notamment Bernard Descôteaux, éditeur du Devoir, dans un texte publié en page A2 du quotidien mercredi matin. 

Il y a également fait état de bons résultats pour le premier trimestre de 2010. En effet, le bénéfice net s'est chiffré à 410 000$, contre 132 000$ à la même période l'an passé. De plus, les revenus se sont établis à 4,59 millions$, une augmentation de 9,9%.

En 2008, le quotidien montréalais avait enregistré une perte de 72 000$ notamment attribuée à l'augmentation des dépenses liées aux multiples campagnes électorales tenues cette année-là et à la hausse du prix du papier.

Par ailleurs, Le Devoir est l'un des seuls quotidiens québécois, avec La Tribune et Le Nouvelliste, à avoir augmenté son tirage du lundi au vendredi au cours de la période de six mois terminée le 31 mars dernier, selon les données de l'Audit Bureau of Circulations publiées lundi. En effet, le tirage du journal a grimpé de 2,39% pour atteindre 28 406 exemplaires payées.

comments powered by Disqus