La référence des professionnels
des communications et du design

Revenus publicitaires à la baisse pour les services de télévision spécialisée et payante

Les résultats financiers publiés par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pour les services de télévision spécialisée, payante, à la carte et de vidéo sur demande, révèlent une baisse des revenus publicitaires.

En effet, du 1er septembre 2008 au 31 août 2009, les revenus de la publicité nationale et locale ont respectivement diminué de 2,4% et de 11,1% comparativement à la même période l'année précédente. Ils ont par contre été compensés en partie par les recettes d'abonnements. Au total, les revenus de ces services ont augmenté de 6%, passant de 2,9 milliards$ à 3,1 milliards$. De ce dernier montant, 1,4 milliard$ provenaient des abonnements à la télévision par câble, 624,1 millions$ des abonnements aux services de diffusion directe par satellite, 982,2 millions$ de la publicité nationale, 18,2 millions$ de la publicité locale et 53,1 millions$ d'autres sources.

Les services en langue française ont engrangé des revenus de 501,4 millions$ et ceux de langue anglaise 2,5 milliards$. Les dépenses ont, elles, augmenté de 2,2 milliards$ à 2,3 milliards$. Le bénéfice avant intérêts et impôts (BAII) est passé de 648,2 millions$ à 728,7 millions$.

De plus, 1,08 milliard$ ont été consacrés à la programmation canadienne par ses services, sensiblement le même montant qu'en 2008.

Les résultats financiers des services de télévision spécialisée, payante, à la carte et de vidéo sur demande sont disponibles le site du CRTC. Il y a un peu plus d'un mois, le CRTC avait également publié les résultats financiers des distributeurs de la radiodiffusion canadienne et des télévisions conventionnelles.

comments powered by Disqus