La référence des professionnels
des communications et du design

Anne-Marie Cadieux: une actrice aux multiples facettes

Anne-Marie Cadieux obtient un indice ID de 5,3 sur 10.

L'indice ID d'Ipsos Descarie poursuit sa série sur les actrices québécoises, avec cette semaine Anne-Marie Cadieux.

Elle obtient un indice ID de 5,3 sur 10, ce qui la place en deuxième position des quatre personnalités étudiées.

Résultats
Anne-Marie Cadieux est connue de 76% des Québécois. Sa notoriété tend à être moins grande auprès des 18-24 ans et des plus de 64 ans, mais elle est surtout peu connue des anglophones, ce qui diminue également sa popularité dans la région de Montréal. Elle obtient par ailleurs un bon score d'appréciation de 7 sur 10, prouvant qu'elle est appréciée de ceux qui la connaissent.

Fans et détracteurs
L'appréciation de l'actrice varie légèrement en fonction du profil sociodémographique des personnes interrogées. En effet, elle est plus élevée hors de Montréal, chez les femmes, les personnes de plus de 45 ans et particulièrement chez les francophones.

Facteurs de notoriété
Née le 23 septembre 1963 à Montréal, Anne-Marie Cadieux est montée sur scène pour la première fois en 1983 pour jouer dans la pièce Les Belles-Soeurs, après avoir obtenu un baccalauréat en théâtre à l'Université d'Ottawa. En 1990, le metteur en scène Robert Lepage lui a donné le rôle de Lady Capulet dans Roméo et Juliette. De 1992 à 1993, elle a joué pour lui dans la trilogie shakespearienne (Macbeth, Coriolan, La Tempête), présentée partout dans le monde, ce qui lui a procuré une renommée internationale. Parallèlement, Anne-Marie Cadieux s'intéressait aussi au cinéma et a décroché des rôles dans quelques films ainsi qu'à la télévision. Son interprétation de Manon dans le film Le Confessionnal, en 1995, lui a valu son premier succès cinématographique, car elle a gagné le prix Génie 1996 de la meilleure actrice dans un rôle de soutien. En 1998, elle a joué dans le film Nô, pour lequel elle a reçu le prix Génie de la meilleure actrice dans un rôle principal. On l'a également vue dans des téléromans comme Annie et ses hommes et, plus récemment, Yamaska.

Position dans la cohorte
Parmi les quatre actrices étudiées, Anne-Marie Cadieux arrive deuxième derrière Karine Vanasse, mais devant Julie LeBreton et Marie-Josée Croze. Elle obtient le troisième score d'appréciation juste derrière celui de Julie LeBreton, puis le deuxième taux de notoriété derrière Karine Vanasse.

L'indice ID, une étude réalisée exclusivement pour Infopresse, mesure la notoriété et le taux d'appréciation d'une personnalité publique.

L'étude a été réalisée du 15 au 21 janvier 2010 par un sondage web auprès d'un échantillon représentatif de 1267 Québécois de 18-74 ans issus du panel d'Ipsos.

comments powered by Disqus