La référence des professionnels
des communications et du design

NADbank: stabilité pour les quotidiens imprimés

Le lectorat dans les 15 marchés majeurs du Canada (NADbank, étude 2009).
La portée des quotidiens vendus et gratuits (NADbank, étude 2009).
Montréal RMR
Ottawa-Gatineau RMR
Toronto RMR
Vancouver RMR
Calgary RMR

(tableaux révisés par NADbank) - NADBank a publié les résultats de lectorat de son étude 2009, qui révèle que les versions imprimées des quotidiens demeurent les plus consultées par les lecteurs. En effet, 73% des adultes canadiens lisent au moins une édition papier chaque semaine, tandis que les versions en ligne sont lues par 22% (20% en 2008). C'est à Ottawa-Gatineau que le lectorat des versions internet est le plus élevé, avec 31%.

Au total, plus des trois quarts des Canadiens (77%) habitant dans les marchés où des quotidiens sont offerts lisent au moins une édition papier ou en ligne chaque semaine. L'étude souligne que la plupart passent d'une version à l'autre et que seulement 4% ne lisent que sur le web. De plus, les nouvelles locales demeurent le contenu le plus consulté, à 73%.

Le lectorat dans les plus petits marchés tend à être plus élevé que dans les grands, avec Charlottetown, Cap Breton et Thunder Bay en tête (91% de portée totale hebdomadaire). Dans les 15 marchés majeurs, Québec, Winnipeg, St. Catharines-Niagara, Halifax et Windsor présentent les meilleures portées totales hebdomadaires (éditions papier et en ligne combinées). À Montréal, cette portée est de 77%.

Du côté des quotidiens gratuits (Métro et 24 heures), c'est à Halifax que le lectorat total hebdomadaire est le plus élevé, avec 38%. À Montréal, il est de 27%.

Montréal RMR
Dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal, 73% des adultes lisent au moins un quotidien imprimé du lundi au dimanche. Le Journal de Montréal est le plus consulté, avec un lectorat total hebdomadaire de 1,2 million (40%). Il est suivi de La Presse et de The Gazette, qui ont respectivement des lectorats de 900 800 (30%) et de 554 700 (18%). À noter que les données du Devoir ne sont pas compilées par NADbank.

Métro est le quotidien gratuit le plus lu à Montréal RMR, avec 678 400 (22%), suivi de 24 heures (564 800, 19%).

Ottawa-Gatineau RMR
Ici, 72% des adultes lisent au moins un quotidien en version imprimée du lundi au dimanche. Le marché des quotidiens payants est dominé par l'Ottawa Citizen, avec un lectorat total hebdomadaire de 481 500 (51%). The Ottawa Sun et Le Droit suivent, avec respectivement 290 200 (30%) et 170 700 (18%).

Metro est premier dans le marché des journaux gratuits, avec 177 400 (19%), devant les 103 600 de 24 hours (11%).

Toronto RMR
À Toronto, 71% des adultes lisent au moins un quotidien imprimé du lundi au dimanche. Le Toronto Star est le plus lu, avec un lectorat total hebdomadaire de 2,331 millions (53%). The Toronto Sun (24%), The Globe and Mail (24%) et National Post (13%) suivent.

Metro est le quotidien gratuit le plus lu dans la ville reine, avec 1,03 million (23%), suivi de 24 hours, avec 673 400 (15%).

Vancouver RMR
Ici, 74% des adultes lisent au moins un quotidien imprimé du lundi au dimanche. The Province et Vancouver Sun présentent peu de différences. Ils obtiennent des lectorats totaux hebdomadaires respectifs de 887 400 (47%) et 877 000 (47%).

À Vancouver, 24 hours domine le marché des quotidiens gratuits, avec 546 200 (29%). En deuxième, Metro présente un lectorat total hebdomadaire de 434 800 (23%).

Calgary RMR
Comme à Vancouver RMR, 74% des adultes lisent au moins un quotidien imprimé du lundi au dimanche. Le Calgary Herald domine le marché des quotidiens payants, avec 525 400 (55%), devant The Calgary Sun (384 700, 40%).

Metro est le premier des journaux gratuits, avec 149 400 (16%), suivi de 24 hours, avec 81 000 (8%).

À noter que NADbank a apporté des modifications à certains tableaux depuis la première version publiée.

comments powered by Disqus