La référence des professionnels
des communications et du design

Marc-Antoine Jacques: artiste rebelle

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Quatre fois par mois, Infopresse propose des portraits de jeunes professionnels de l'industrie à surveiller: cette semaine, focus sur Marc-Antoine Jacques, 28 ans, directeur artistique de Provokat.

Marc-Antoine Jacques est un touche-à-tout. "C'est sûrement la raison pour laquelle j'oeuvre dans une petite agence; j'aime travailler avec toutes les plateformes."

C'est sur un coup de tête qu'il a quitté sa Beauce natale pour étudier le graphisme à Rivière-du-Loup, puis à Montréal. Il est ensuite parti travailler un an dans une petite agence à Montpellier, en France, oeuvrant dans le milieu culturel. L'expérience a été remarquée par l'agence montréalaise Toxa, qui l'a engagé dès son retour.

Très vite, Marc-Antoine Jacques s'est rendu compte qu'il en avait assez de dessiner seul dans son coin; il voulait participer au coeur des projets. "C'était génial, car nous développions nos propres projets, qu'ils soient en magazine, à la télé ou sur le web. Même les pubs imprimées dans Urbania, nous les concevions nous-mêmes!" Travaillant soirs et fins de semaine, il est devenu directeur artistique et a notamment créé des pubs pour TV5, produit de la webtélé pour Urbania, puis travaillé à deux campagnes pour l'Inis, dont une a remporté un prix Grafika.

Deux ans plus tard, Gaëtan Namouric, de Bleublancrouge, qui souhaitait monter une équipe de jeunes, l'a recruté. "Encore une fois, je faisais de tout pour toutes les plateformes. J'y ai vraiment appris à concevoir des campagnes de A à Z."

Marc-Antoine Jacques a également entamé une réflexion autour de la publicité. "J'en ai assez de la pub « mur à mur » qu'on essaie d'enfoncer dans la gorge des gens. Je suis convaincu qu'il existe d'autres moyens plus efficaces et plus agréables de communiquer." Pas étonnant qu'il se retrouve désormais chez Provokat, une agence spécialisée dans le numérique qui recrute, selon ses dires, les "rebelles du milieu". "Présentement, nous travaillons à des vidéos postrolls. Nous prenons le pari que nous allons accrocher les gens pour qu'ils les regardent."

Retrouvez ce portrait et un dossier sur l'avenir des communications, qui réunit l'avis d'une quarantaine d'experts, ainsi que les résultats du concours Grafika 2010 dans l'édition de février-mars du magazine Infopresse, présentement en kiosque.

comments powered by Disqus