La référence des professionnels
des communications et du design

Quebecor lance deux hebdos sur la Rive-Nord

Quebecor Média publiera à partir de demain deux nouveaux hebdomadaires régionaux: L'Écho de Laval et L'Écho de la Rive-Nord.

Distribués gratuitement, ces deux journaux proposeront de l'information locale: actualité, économie, arts et culture, sports et faits divers de la couronne nord de Montréal. De plus, chaque hebdo aura son site web. Les lecteurs pourront notamment y participer à des forums de discussion.

Mario Marois sera éditeur de L'Écho de Laval, alors que Luc Bélanger sera celui de L'Écho de la Rive-Nord. Guy Crépeau sera, lui, chef de l'information des deux titres. Le nouveau modèle d'affaires de Quebecor sera appliqué, ce qui fait en sorte que les journalistes et les équipes de ventes travailleront de pair au sein des deux publications. Des chroniqueurs participeront aussi à chaque édition. Au total, 23 emplois seront créés, souligne Quebecor.

"L'Écho de Laval et l'Écho de la Rive-Nord agiront comme porte-voix privilégiées à leur échelle régionale. Ces nouvelles publications offriront une diversité de contenu et d'information qui répondra aux besoins spécifiques des lecteurs et annonceurs de la Couronne nord de Montréal. Elles seront rédigées avec l'objectif d'établir des liens forts et une interaction soutenue entre les acteurs locaux, dit Charles Michaud, vice-président, hebdomadaires régionaux, de Quebecor. Notre entreprise croit fermement à l'avenir de l'information locale. Depuis un certain temps, nous regardions le marché de la couronne nord avec grand intérêt et nous sommes fiers de dévoiler deux publications de haute qualité, présentées sur une toute nouvelle maquette à l'esthétisme moderne."

L'Écho de Laval sera tiré à environ 120 000 exemplaires, alors que L'Écho de la Rive-Nord le sera à 66 000 exemplaires. Ce dernier sera livré dans les municipalités de Saint-Janvier, Sainte-Thérèse, Blainville, Rosemère, Boisbriand, Sainte-Anne-des-Plaines, Bois-des-Filion et Lorraine.

Rappelons que Quebecor vient de vivre des difficultés avec l'un de ses hebdomadaires régionaux, Le Réveil de Saguenay au Lac Saint-Jean. Après un lock-out d'un peu moins d'un an, les employés ont conclu une entente avec leur employeur en acceptant à 68% l'offre patronale. Les négociations achoppaient sur le nouveau modèle d'affaires du journal.

comments powered by Disqus