La référence des professionnels
des communications et du design

Canwest: la Cour de l'Ontario dit oui à Shaw

Même si un deuxième groupe a lancé vendredi une offre d'achat sur les éléments d'actif en télévision de Canwest Global Communications, la Cour supérieure de l'Ontario a donné son soutien à Shaw Communications.

Le 12 février dernier, Shaw a annoncé avoir fait une offre, dont le montant n'a pas été révélé, sur les éléments d'actif de télévision de Canwest, ce qui lui permettrait d'acquérir une participation de 20% selon le nombre de créanciers qui opteront pour l'argent ou des actions.

Vendredi dernier, une semaine après l'annonce de Shaw, on apprenait cependant que le groupe Catalyst Capital, qui comprend entre autres la famille Asper, propriétaire de Canwest, et deux anciens cadres de Rogers Communications, Rael Merson et John Tory, tentait d'entrer dans la course. L'offre, qui s'élevait à 120 millions$, leur aurait accordé une participation d'environ 32% et le vote de contrôle de l'entreprise restructurée. Leonard Asper serait demeuré président du conseil d'administration et Rael Merson aurait été chef de la direction. Tout comme l'offre de Shaw, celle de Catalyst n'incluait pas l'actif en publications de Canwest.

Mais la Cour supérieure de l'Ontario, qui supervise la restructuration de Canwest, vient d'entériner l'offre de Shaw. Elle doit encore être approuvée par certains créanciers de l'entreprise, dont la banque d'affaires américaine Goldman Sachs, ainsi que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes.

comments powered by Disqus