La référence des professionnels
des communications et du design

L'iPad d'Apple enfin dévoilé

Cliquez sur l'image pour consulter le site du iPad

Apple a officiellement dévoilé hier, après plusieurs mois d'attente, sa tablette iPad.

Steve Job, patron d'Apple, a présenté lors d'une conférence à San Francisco la tablette, sorte d'hybride entre le téléphone intelligent et le portable, ne nécessitant aucun périphérique externe. Un écran tactile permet de taper sur un clavier virtuel. Apple a mentionné qu'il ne s'agissait pas de développer un nouveau produit, mais bien de créer une nouvelle catégorie de bien électronique.

"C'est comme tenir internet", a affirmé Steve Job. L'iPad  permet de naviguer sur iTunes, d'utiliser les différentes applications offertes pour l'iPhone et l'iTouch, de consulter les courriels et d'écouter des vidéos ou des films. Les utilisateurs pourront jouer à des jeux, mais pourront aussi bénéficier des atouts de la planche tactile et l'employer pour dessiner.

De plus, l'iPad fera directement compétition aux livres électroniques, particulièrement le Kindle d'Amazon, à l'aide de l'iBooks, qui permettra de consulter des livres et de parcourir une bibliothèque numérique. L'iPad présente une épaisseur de 0,5 pouce et ne pèse que 1,5 livre. Différentes versions seront offertes, allant de 16 à 32 giga-octets. Les consommateurs pourront choisir entre différents modèles allant de 499$ à 829$. La pile permettrait une autonomie de 10 heures.

Le New York Times était également présent à la conférence pour montrer le prototype d'une application élaborée en trois semaines. Comme plusieurs l'avançaient, la décision du quotidien de rendre son contenu en ligne payant semblait prévue afin de concorder avec l'annonce d'Apple.

"Le regarder n'a rien à voir avec le fait d'en tenir un", a souligné à plus d'une occasion Steve Jobs.

comments powered by Disqus