La référence des professionnels
des communications et du design

Rio Tinto Alcan s'investit contre le décrochage scolaire

Rio Tinto Alcan lance un programme de financement destiné à favoriser la persévérance à l'école, et mobilise la communauté d'affaires autour de cet enjeu. L'entreprise vient en effet d'annoncer qu'elle investira 15 millions$ sur cinq ans pour financer différents programmes destinés à lutter contre le décrochage scolaire. Cette initiative répond aux préoccupations du Groupe d'action sur la persévérance et la réussite scolaires, regroupement de personnalités du milieu des affaires et de l'éducation mis sur pied en 2009 par Jacques Ménard, président de BMO Groupe financier.

Dans un rapport publié l'an dernier, ce groupe soulignait que plus de 30% des Québécois arrivent à l'âge de 20 ans sans avoir complété de formation secondaire ou professionnelle. Une situation qui, selon les auteurs, entraîne une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée dans plusieurs domaines et handicape le secteur privé. "Le monde des affaires doit faire plus pour réduire le décrochage, et ceci, en collaborant avec le milieu associatif qui a beaucoup de solutions, mais souvent peu de moyens, dit Jacques Ménard. La persévérance scolaire est un enjeu pour tous : les gouvernements, les citoyens et le monde des affaires."

"Il importe d'assurer une relève pour nos entreprises et un avenir prometteur pour la société québécoise", dit Jacinthe Côté, chef de la direction de Rio Tinto Alcan, qui ajoute que le décrochage scolaire est "un véritable danger pour la productivité et la continuité de nos entreprises."

D'autres entreprises ont signifié leur intérêt à se joindre aux efforts de RioTinto Alcan, dont CGI, le Cirque du Soleil, Gaz Métro, Power Corporation et SNC-Lavalin.

Pour télécharger le rapport du Groupe d'action sur la persévérance et la réussite scolaires au Québec, cliquer ici.

comments powered by Disqus