La référence des professionnels
des communications et du design

Joannie Rochette: à l'aube d'un saut réussi

Joannie Rochette obtient un indice ID de 3,8 sur 10.

L'indice ID d'Ipsos Descarie mesure ce mois-ci des athlètes québécois qui participeront aux Jeux olympiques de Vancouver, avec cette semaine la patineuse artistique Joannie Rochette.

Elle obtient un indice ID de 3,8 sur 10, ce qui la place en deuxième position des quatre personnalités étudiées.

Résultats
Joannie Rochette est connue de 52% des Québécois. À l'instar des deux dernières personnalités étudiées, Alexandre Bilodeau et Érik Guay, sa notoriété est plus élevée auprès des hommes, des personnes de 65 ans et plus, ainsi que des retraités. Elle obtient par ailleurs un très bon score d'appréciation de 7,3 sur 10, prouvant qu'elle est aimée de ceux qui la connaissent. Ainsi, la progression de son indice ID sera surtout liée à l'augmentation de sa notoriété, sans doute rendue possible grâce à l'exposition bonifiée que confèrent les Jeux. 

Fans et détracteurs
L'appréciation de Joannie Rochette varie peu en fonction du profil sociodémographique des individus interrogés. Notons toutefois que celle-ci tend à être plus élevée parmi les personnes qui la connaissent davantage, c'est-à-dire les gens de 65 ans et plus, les francophones et les retraités. Les personnes vivant à l'extérieur des deux principales agglomérations du Québec ont également tendance à attribuer des notes d'appréciation plus élevée.

Facteurs de notoriété
Joannie Rochette est née à Montréal le 13 janvier 1986. Elle a décroché le titre national de patinage artistique dans la catégorie novice en 2000. L'année suivante, elle a enchaîné les victoires et gagné le Championnat national canadien, cette fois chez les juniors. Elle a raflé le Championnat canadien dans la catégorie senior en 2005 et est devenue par la même occasion la première patineuse canadienne à gagner le titre national dans trois catégories. À l'international, elle s'est notamment classée cinquième aux Jeux de Turin, en 2006 et a reçu la médaille d'argent aux Championnats du monde de 2009. Ces classements prometteurs font de cette patineuse un espoir réel de médaille en 2010.

Position dans la cohorte
Parmi les quatre sportifs étudiés, Joannie Rochette arrive en deuxième position derrière Kim St-Pierre, mais devant Érik Guay et Alexandre Bilodeau. Elle obtient le deuxième score d'appréciation et le deuxième taux de notoriété, chaque fois derrière Kim St-Pierre.

L'indice ID, une étude menée exclusivement pour Infopresse, mesure la notoriété et le niveau d'appréciation d'une personnalité publique.

L'étude a été réalisée du 16 au 21 novembre 2009 par un sondage web auprès d'un échantillon représentatif de 1702 Québécois 18-74 ans issus du panel d'Ipsos.

comments powered by Disqus