La référence des professionnels
des communications et du design

Google devra se plier aux lois chinoises

Baidu, compétiteur de Google.cn

Pékin a répondu, à la suite des menaces de Google de se retirer, que les entreprises oeuvrant en Chine devaient respecter les lois du pays.

Après quelques jours d'attente, le gouvernement chinois est revenu sur la situation, sans toutefois adresser directement ses propos à Google. Jiang Yu, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a expliqué lors d'une conférence de presse que les entreprises oeuvrant sur le web étaient les bienvenues en Chine, à condition qu'elles se soumettent à la loi chinoise.

Google avait en effet annoncé sur son blogue ne plus approuver que les résultats offerts par son moteur de recherche soient censurés par la Chine, menaçant d'éventuellement se retirer du pays. L'organisation californienne a de plus essuyé de lourdes attaques informatiques provenant de la Chine.

Google.cn a été lancé en janvier 2006. Le moteur de recherche chinois Baidu domine toujours le marché, récoltant près de 60% des parts.

Le gouvernement américain semble également porter attention à cette situation. Les États-Unis ont rappelé soutenir la liberté d'expression sur internet tout en soulignant être inquiets depuis qu'ils ont été informés que les attaques perpétrées à l'encontre de Google ont été multipliées à l'égard d'autres sociétés établies en territoire chinois.

comments powered by Disqus