La référence des professionnels
des communications et du design

Greenpeace expose la technologie "verte"

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Greenpeace a profité de la tenue du salon de l'électronique de Las Vegas pour publier son plus récent classement de la technologie responsable. Publié chaque trimestre depuis trois ans, ce palmarès du "high-tech vert" s'assure du suivi des engagements environnementaux des fabricants de produits électroniques.

Dans cette édition, qui recense les produits de 18 grandes marques mondiales, les meilleures notes reviennent à Nokia (7.3/10) et Sony Ericsson (6.9/10). Les deux entreprises sont en effet les meilleures élèves du classement, notamment en ce qui concerne l'élimination des produits toxiques, la consommation d'énergie ainsi que la collecte et le traitement des appareils usagés.

Autre bon élève : Apple (5.1/10), dont les appareils sont presque tous exempts de substances comme les PVC ou les retardateurs de flamme au brome. Greenpeace souligne en outre qu'Apple milite pour l'interdiction de ces substances polluantes pour l'environnement qui peuvent causer de graves ennuis de santé lorsque les appareils sont brûlés ou démantelés dans les pays en voie de développement.

À ce sujet, Greenpeace souligne que les engagements de Dell (3.9/10), Lenovo (2.5/10) et Samsung (5.1/10) n'ont en revanche pas été respectés, les trois entreprises n'ayant pas suivi leurs échéances d'élimination de substances toxiques.

En fin de classement, si HP (4.7/10), qui vient de présenter deux portables et un ordinateur de bureau sans PVC ni retardateurs de flamme bromés, gagne des points depuis la précédente édition, le mauvais élève demeure Nintendo (1.4/10), qui conserve la note la plus basse depuis les tout premiers palmarès.

Pour Greenpeace, "il est temps de passer des engagements à l'action." L'organisation incite ainsi les fabricants à militer pour l'adoption d'une réglementation plus sévère contre les substances toxiques.

Pour télécharger la 14e édition du classement de Greenpeace, cliquez ici (en anglais). 

Pour télécharger les critères d'évaluation du classement, cliquez ici (en anglais).

comments powered by Disqus