La référence des professionnels
des communications et du design

St-Hubert adopte des emballages plus "écolos"

La boîte individuelle, le sac de livraison, les contenants à sauce et à salade de choux, ainsi que le plateau repas ont été revus afin de réduire leur empreinte environnementale.

La chaîne de restaurants St-Hubert a lancé une nouvelle gamme d'emballages recyclables, éliminant complètement l'usage de la styromousse. Alors que l'entreprise avait adopté il y a deux ans les contenants en mousse de polystyrène oxo-dégradable pour ses plats à emporter et les livraisons (lire l'article), St-Hubert fait un pas de plus en vue de réduire l'empreinte environnementale de ses emballages.

L'entreprise présente ainsi le résultat d'une démarche globale qui visait notamment "le retrait des matériaux moins écologiques utilisés dans la fabrication des emballages et leur remplacement par des matières recyclables ou compostables". C'est notamment le cas de la styromousse de la boîte, remplacée par du carton à 100% recyclé, dont 35% post-consommation.

Un autre objectif était d'effectuer une réduction à la source des matières utilisées, en éliminant le suremballage et en concevant des pièces d'emballage de plus petit format. Par exemple, la boîte individuelle utilise 6,8% de moins de matière, optimisant du même coup le transport et l'entreposage.

Selon St-Hubert, l'adoption de matériaux recyclables équivaudra à l'élimination de 412 tonnes de déchets acheminés annuellement aux sites d'enfouissement ; tandis que l'optimisation des pièces d'emballage permettra une économie en papier et carton de 136 tonnes par année.

St-Hubert a d'ailleurs créé sur son site Web une section consacrée à ces nouveaux emballages afin d'en expliquer les vertus environnementales à ses clients.

comments powered by Disqus