La référence des professionnels
des communications et du design

Jean-Luc Mongrain: toujours populaire

Jean-Luc Mongrain obtient un indice ID de 6,5 sur 10.

L'indice ID d'Ipsos Descarie mesure ce mois-ci des journalistes politiques québécois, dont Jean-Luc Mongrain, aujourd'hui.

Il obtient un indice ID de 6,5 sur 10, ce qui le place en première position des quatre personnalités étudiées.

Résultats
Jean-Luc Mongrain est connu de 88% des Québécois. Sa notoriété est moins élevée dans la région de Montréal (81%) qu'ailleurs au Québec (92%). D'autre part, les personnes de 18-34 ans, celles au chômage et les étudiants ont tendance à moins le connaître. Il obtient, par ailleurs, un très bon score d'appréciation de 7,4 sur 10.

Fans et détracteurs
L'appréciation de Jean-Luc Mongrain semble être plus élevée dans les couches populaires du Québec. Ainsi, les personnes hors de Montréal et de Québec lui donnent de meilleures évaluations. C'est également le cas des 45-54 ans, des personnes à la maison à temps plein, celles aux revenus moins élevés et qui ont un niveau de scolarité moins avancé. D'autre part, les femmes, les personnes avec enfants et les francophones font également partie des fans de Jean-Luc Mongrain.

Facteurs de notoriété
Né le 16 juillet 1951, Jean-Luc Mongrain est sorti de l'Université de Sherbrooke avec un diplôme de théologie et a commencé sa carrière à la radio de CJRS, à Sherbrooke, comme lecteur de nouvelles et journaliste en 1974. Il s'est lancé en 1982 dans le rachat et la gestion de journaux locaux. En outre, il a fondé le journal La Nouvelle en 1986. Au début des années 90, il s'est vraiment fait connaître en animant sa propre émission, Mongrain de sel, à TVA. En 1999, il a joint TQS pour y présenter Le Grand journal. Ses commentaires controversés sur l'actualité sont devenus sa marque de commerce et ont contribué à augmenter sa popularité. Ce style journalistique, qui a obtenu un écho favorable auprès du public a rapidement été plagié par d'autres chaînes de télé. Il devait quitter la télévision en avril 2009, mais est vite sorti de sa retraite en se joignant à LCN quelques mois plus tard pour diriger une émission d'affaires publiques quotidienne.

Position dans la cohorte
Parmi les quatre journalistes politiques étudiés, Jean-Luc Mongrain arrive en première position devant Simon Durivage, Denis Lévesque et Mario Dumont. Il obtient le meilleur score d'appréciation et le deuxième taux de notoriété derrière celui de Mario Dumont.

L'indice ID, une étude menée exclusivement pour Infopresse, mesure la notoriété et le niveau d'appréciation d'une personnalité publique.

L'étude a été réalisée du 19 au 23 octobre 2009 par un sondage web auprès d'un échantillon représentatif de 1327 Québécois de 18-64 ans issus du panel d'Ipsos.

comments powered by Disqus